Congo/Littérature : ‘’Le Poids du Passé’’ de Jean Romuald Mambou présenté au public

0
254
Jean Romuald Mambou

La pièce de théâtre de Jean Romuald Mambou a été présentée au public, le 17 avril 2021 à Brazzaville au cours d’une cérémonie de dédicace.

Le ‘’Poids du passé’’ est une pièce de théâtre dont la couverture présente deux mains de couleurs noires et blanches publiée. Elle vient des éditions Jets d’Encre en France. Cette œuvre compte  128 pages et tient sur quatre actes de quatre scènes chacun. La préface porte la signature du Professeur Omer Massoumou.

Au cours de cette activité, le préfacier a dit son embarras d’être le préfacier et le présentateur de cet ouvrage. Jean Romuald Mambou qui en est l’auteur, présente l’histoire d’un mariage mixte entre Médard, un jeune africain et une jeune femme blanche, Mireille alors que ses parents avaient déjà, contre sa volonté, fait le choix d’une jeune femme de leur village.

L’auteur relate que Médard avait bénéficié d’une bourse d’études en France où il s’était marié. A la fin de ses études, il décide de rentrer au pays pour présenter son épouse à ses parents.

Mais au village, Médard est tenu d’affronter son père Mouloungui qui repousse la belle Mireille qu’il refuse de reconnaître comme l’épouse de son fils. Pour lui, son fils a déjà une femme qui l’attend et il est hors de question de venir lui présenter une autre qui n’est même pas proche de leurs réalités.

C’est le sort qui vient régler ce problème avec la dégradation de la santé du père qui est sauvé par celle qu’il n’accepte pas. C’est Mireille qui l’opère avec l’assistance de son époux. Au réveil, le père de Médard reconnait le service de la belle-fille et l’accepte comme belle-fille.

Jean-Romuald Mambou attire l’attention de tout le monde quant aux dangers auxquels ils exposent leurs enfants et s’exposent eux-mêmes. Pour l’auteur, ce n’est pas le choix des parents qui compte mais celui des jeunes qui s’admirent et décident de se marier. La couleur de la peau ne joue aucun rôle dans l’amour.  

Le Pr Omer Massoumou a soutenu que l’auteur a voulu montrer à tous à quel point le choc de civilisations peut porter préjudice aux mariages mixtes, ajoutant que le mariage est une affaire sentimentale qui ne dépend que de deux partenaires, sans interférences de qui que ce soit. Il ne dépend pas de la couleur de la peau, a-t-il précisé.

Jean-Romuald Mambou est né le 20 juillet 1961 à Sibiti, chef-lieu du département de la Lékoumou. Il est titulaire d’un Doctorat en urbanisme et aménagement. Il a été directeur des arts et de la cinématographie au ministère de la Culture et des Arts.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here