Congo. Le département du Pool doit demeurer en paix quelle que soit l’issue du scrutin présidentiel du 21 mars 2021

0
184
Henri Blaise Nzonza

OPINION. Dans moins d’un mois, le peuple congolais ira aux urnes pour élire la personne qui va présider aux destinées de notre pays pendant les cinq(5) prochaines années. Si cet exercice démocratique est une expression positive dans la vie de notre nation, il est parfois source d’inquiétude, de désespérance et de traumatisme pour une partie de la population du département du Pool.

Alors que, dans les autres départements du Congo, les gens vivent en harmonie et dans la paix absolue, depuis plusieurs années, le département du pool ne vit pas dans la quiétude totale à cause des crises et troubles qui s’y passent de manière répétitive. Le département du pool est tous les temps sur les bas cotés de la république. Il connait un cycle infernal de violences et de désolation sans commune mesure.

Si les causes de cette instabilité sont multiples et liées à la politique, il nous incombe aujourd’hui, nous hommes politiques, de créer des conditions qui feront que plus jamais ce département ne replonge dans ce que le congolais a pris l’habitude d’appeler par << la bêtise humaine >>. Il est connu de tous que le département du pool souffre parfois du fait de la naïveté et des décisions politiques hasardeuses et irréfléchies que prennent ses filles et fils.

Les fils du pays en général et ceux natifs du pool en particulier devraient se mobiliser autour de la cause de ce département pour que celui-ci retrouve les repères d’antan.

Il est temps :

– de bannir l’ethnocentrisme et le repli identitaire d’où qu’ils viennent,

– de prôner et promouvoir le vivre ensemble ;

– de combattre le messianisme politique qui est devenue l’arme d’aliénation et d’embrigadement d’une partie de la jeunesse de ce département.

Le Congo d’abord, le Congo pour toujours

Paris, le 25 février 2021

Henri Blaise NZONZA

Président de la Nouvelle Dynamique pour le Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here