Congo. L’art d’Achille MOUEBO, le Mutenfomane, est à son apogée

Des styles de musique sans limite

0
171
Achille MOUEBO. DR.

ZOOM. Achille MOUEBO le Mutenfomane, l’étoile qui illumine la ville de Pointe-Noire, arrive très bien à s’identifier à tout un univers issu des styles de musiques sans limite, mais particulièrement celles qui varient entre le Zouk, la Pop, le Folk, le Rock et l’Afro beat.

L’avènement  de « Le Muntenfo pop »

De la symbiose de toutes ces musiques « Afro-jazz vocal » est née ce qu’Achille appelle « Le Mutenfo pop », qui Signifie dans son dialecte « Kuni » (du Niari-Congo), la joie, la bonne humeur, le rythme et le mouvement. C’est le style de prédilection de l’artiste à qui l’on a dédié l’appellation « Le roi du Mutenfo ».

Les grands succès discographiques d’Achille Mouebo.

Achille Mouebo le Mutenfomane, a fait parler de lui dès 2001, lorsqu’il sort avec succès, son premier album « Filiation » au moment de l’émergence de la nouvelle vague des musiques urbaines.

La suite on la connaît, il grave successivement cinq albums : 2005 – « Vipère » – 2007 – « L’Invité » – 2009 – « Onesime » 2011 – Faux prophète » – 2015 « Crise morale » et enfin, un maxi single de 5 titres « Station Service ». Le style immuable de l’excellent chanteur qu’est Achille Mouebo apparait magistralement sur ces albums impressionnants qui deviendront les classiques du genre « Muntenfo pop ».

L’artiste le plus populaire des départements du Kouilou et du Niari

Achille Mouebo le Mutenfomane – chanteur-guitariste –  a osé, il a gagné, ce pari parfaitement insensé d’être le musicien le plus populaire de Pointe-Noire, des départements du Kouilou et du Niari, où ses chansons remportent un immense succès populaire. Une grande précision d’exécution, des mélodies accrocheuses et dansantes, une sonorité plein d’originalité.

Profitant du vide d’activités populaires occasionné par la pandémie du Covid-19  Achille Mouebo a mis à profit ce temps pour la réalisation des clips pour son dernier opus.

A son palmarès :

Attention, génie ! Ce formidable chanteur guitariste Achille Mouebo qui  apparait avec brio dans l’histoire de la musique congolaise avec un style presque complètement achevé, mais surtout un palmarès élogieux, et pour l’essentiel :

Quatre participations au Festival Panafricain de musique (Fespam) – Six récompenses : « Tam-Tams d’or » – 5eme édition « Musique Métisse » – Certificat d’excellence du ministère de la culture du meilleur auteur-compositeur – Un happy day du meilleur auteur-compositeur de TPT (chaine TV Pointe Noire) – Tout comme il a été le dernier à collaborer avec Rapha Bounzeki en 2006, en featuring dans une œuvre afro-zouk intitulée « Kiwisa » – Participation à Pointe-Noire – Brazzaville :  à l’IFC (Institut Français du Congo), au Centre culturel Russe, au Festival N’sangu ndzin-ndzin, et à plusieurs manifestations internationales, notamment lorsqu’il a partagé

 La scène avec des grands noms de la musique africaine et antillaise, dont Manu Dibango, Lokua Kanza, Devarieux, Meiwey, Annie Flore Batchelis, Zongo Soul et tant d’autres.

Enfin, la sereine plénitude, la chaude confidence d’une guitare jouée dans ses grandes largeurs par un artiste qui en connait  toutes les clefs. Sans aucun effet gratuit, ce qui est bien plus difficile, mais bien plus beau.

Clément OSSINONDE

Pratique : Achille Mouebo le roi du Mutenfo pop : 00242 – 068245588 – Pointe-Noire – Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here