Congo/France. Ultime adieu à Mr Dominique Nimi Madingou

0
241
Les derniers adieux à Mr Dominique Nimi Madingou, anien ministre du Congo.

DISPARITION. Le mercredi 13 octobre 2021, à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, en région parisienne, où il a trouvé la mort, près de deux semaines auparavant, s’est déroulé le dernier adieu à l’ancien Ministre du Président Pascal Lissouba, M. Dominique Nimi Madingou.

La chambre mortuaire 12 de l’hôpital en a été le cadre.

Un décorum funéraire, en toute simplicité, forte en émotions. Symbolisant une quête d’accomplissement, le sentiment d’avoir tout fait pour accompagner le Ministre Dominique Nimi Madingou jusqu’à l’instant du rapatriement de sa dépouille à Pointe Noire, puis à Dolisie, au Congo Brazzaville, sa terre natale, pour les funérailles finales.

Tous, à divers niveaux, proches du Ministre Dominique Nimi Madingou, nous étions là. Membres de sa famille, conduits par l’ancien Ministre Benoit Koukébéné et M. Noël Magloire Ndoba. Autres parents, amis, voisins du quartier de résidence du Ministre Dominique Nimi Madingou à Sucy en Brie. Maître Vincent Gomes qui a partagé, avec lui, les valeurs d’une société philosophique commune. Militants de l’UPADS menés par MM. Pascal Gamassa et Didier Mahouele. Ceux du CAP, en compagnie de Mr Alexandre Libissa.

Dans les rangs, fondu dans l’assistance, Mr Rodolphe Adada, Ambassadeur du Congo en France, d’une longue et fructueuse amitié avec le Ministre Dominique Nimi Madingou.

Tous masqués, les mesures barrières dues au Covid 19 l’obligeant, nous pleurions, en dedans, Mr Dominique Nimi Madingou.

Le temps du recueillement, devant la dépouille, nous avons vécu des blessures au fond de nos cœurs. Perdu nos forces. Mais, nous efforçant de canaliser la douleur pour la contrôler afin qu’elle ne sombre pas dans le paroxysme.

Le cercueil de Mr Dominique Nimi Madingou, confectionné de bois massif blanc, sans ornement affiché, a été choisi en adéquation avec les principes de modestie qui caractérisait l’illustre disparu.

Le Ministre Dominique Nimi Madingou s’en est allé. Mais, est toujours présente notre affection pour lui. Au delà de son absence, une inclination qui nous offre le sentiment de sa présence en nous.

Chacun de ses souvenirs est ancré au plus profond de nous. Sa voix, sa mimique, gravées, à jamais.

Au moment où le Ministre Dominique Nimi Madingou va, définitivement, tourner le dos à la France, sa seconde patrie qui a parachevé sa construction d’homme, aux fins de regagner son pays d’origine, je saisis l’occasion pour renouveler mes condoléances les plus attristées et ma solidarité à l’ensemble de ses proches.

Dominique, toi, mon Associé,

Sur plusieurs années,

Repose en paix.

La vie est ainsi faite, qu’il est impossible de prédire ce qu’elle nous réserve.

Adieu Dominique.

. Adieu mon Frère.

Ouabari Mariotti

Paris 13 octobre 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here