Congo/Décès : Inhumation de l’ancien président de la république Yhombi Opango

0
564
Le couple présidentiel rendant hommage à l'ancien président.

Les restes mortels de l’ancien président de la république, Jean Jacques Joachim Yhomby Opango, ont été inhumés, le 31 octobre 2020 à Owando dans le département de la Cuvette en présence du président de la République, Denis Sassou-N’Guesso, amis et personnalités politiques.

Décédé le a rendu, le 30 mars 2020 en France à l’âge de 81 ans, les restes mortels ont été rapatriés dans son pays où les populations lui ont rendu un hommage digne du citoyen qu’il a été. L’oraison funèbre a été lu par le vice-premier ministre, ministre la Fonction publique, du travail et de la réforme de l’état, M. Firmin Ayessa.  

Chef de l’Etat au lendemain de l’assassinat du président Marien Ngouabi, le 18 mars 1977 à Brazzaville, il est renversé le 5 février 1979 avant de revenir quatorze années plus tard, en 1993, comme Premier ministre du président Pascal Lissouba.  

Avant d’être Président de la République, M. Yhomby Opango a occupé plusieurs fonctions, à savoir, celles de commandant du premier bataillon congolais, de chef de cabinet militaire du président Alphonse Massamba-Débat, d’attaché militaire près l’ambassade du Congo à Moscou, de chef de bataillon des para-commandants et de chef d’état-major général de l’Armée populaire nationale (Apn).

L’ancien président de la république a vu le jour le 14 janvier 1939 à Fort-Rousset, actuel Owando, chef-lieu de la Cuvette. Il fait ses études primaires à l’école régionale de Fort-Rousset, où il gravit sans peine les cinq premières marches de l’instruction et poursuit sa scolarité au Cours Moyen deuxième année (CM2) à Brazzaville, à la grande école de Ouenzé, actuellement appelée ‘’Lheyet Gaboka’’. En 1952, il fait son entrée à l’école militaire préparatoire ‘’Général Leclerc’’, sous le matricule 109, promotion Sergent Crochon, d’où il sort avec un Brevet élémentaire en 1957.

Sur le plan politique, l’ancien chef d’Etat Yhombi Opango est le président fondateur du Rassemblement pour la démocratie et le développement (Rdd), parti politique qu’il a créé le 2 décembre 1990.

L’hommage des Anciens Enfants de Troupe

Avant l’inhumation à Owando, un hommage déférent lui a été rendu par l’association des Anciens Enfants de Troupe (AET), le 30 octobre à Brazzaville.

Selon l’AET Serge Eugène Ghoma-Boubanga, l’annonce de la disparition de cette personnalité a été vécue parmi comme une perte inestimable ajoutant que le général Yhombi Opango se montrait soucieux du bon fonctionnement de l’association, au point d’en rester l’un des plus prestigieux mentors qui incarnait avec élégance les valeurs cardinales des AET, à savoir la fraternité, l’entraide et la solidarité.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here