Congo/Covid-19 : Réouverture des frontières aériennes de la république du Congo

0
790
Le ministre Raymond Zéphirin Mboulou. DR.

Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, a procédé,  par arrêté n°9553 du 24 août 2020 à Brazzaville, à la réouverture des frontières aériennes tout en précisant que celles terrestres, fluviales et maritimes demeuraient fermées.

L’arrêté indique en outre que les navires et bateaux cargo ; les véhicules de transports de marchandises et ceux de produits inflammables et des affrètements maritimes et fluviaux de l’Etat ne sont pas concernés par ces mesures.

Dans le même état d’esprit, la ministre de la santé et de la population, de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Jacqueline Lydia Mikolo, a indiqué, le 24 août de la même année, dans la circulaire n°0022, que les voyageurs désirant se rendre à l’étranger sont tenus de d’effectuer un test PCR dans les délais requis par le pays de destination.

Ces tests s’effectueront au laboratoire national de santé publique, à la fondation congolaise pour la recherche médicale à Brazzaville et à l’antenne départementale du laboratoire national à Pointe-Noire. Ils se feront également au centre de recherche en pathologies infectieuses de l’hôpital Edith Lucie Bongo Ondimba d’Oyo.

Ce test coûte 20 000 FCFA et sera soumis à des révisions régulières, excepté les enfants de moins de 11 ans sauf avis contraire du pays de destination.

Dans une autre circulaire portant le numéro 0023 de la même date, Jacqueline Lydia Mikolo révèle qu’au cas où les tests seraient négatifs d’au moins 72 heures, le passager ne sera pas soumis à un autre test à l’arrivée et pourra poursuivre les formalités. Les passagers sans résultats ou avec des résultats de plus de dix jours, seront soumis à une quarantaine à leurs propres frais dans un des hôtels retenus par le gouvernement puis prélevés dans les 48 heures.

Par ailleurs, les passagers en quarantaine dont les résultats se révéleraiont positifs seront libérés pour la poursuivre à domicile. Ceux qui seront testés positifs seront immédiatement envoyés dans un des sites pour une prise en charge.

Les personnes symptomatiques présentant des symptômes de la maladie au débarquement seront isolées et mis en quarantaine obligatoire. Ils seront testés deux fois pendant la quarantaine.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here