Congo Brazzaville, Terres des Légendes: Ultime adieu à l’écrivain Dominique Ngoie Ngalla

0
224

Dominique,

Te voilà enfin, depuis quelques jours, reposant, en paix, comme tu l’as voulu et écrit, auprès des tiens, au Congo Brazzaville, ton pays natal que tu as intensément aimé et loyalement servi, ta vie durant.

Historien, philosophe, écrivain, sociologue, artiste, citoyen du monde, tu auras été de divers champs, en quête de lumières.

Puisse ton inhumation provisoire, en région parisienne, selon les circonstances de l’époque, avant ton retour définitif, au Congo Brazzaville, n’être qu’une séquence du parcours de l’homme dont la mort fait partie de ces choses de la vie dont il n’a pas le contrôle.

Et que là-bas, à l’éternel infini où tu reposes pour l’éternité, Sony Labou Tansi, Jean Pierre Makouta Mboukou, Sylvain Mbemba, Jérôme Ollandet, Jean Malonga, Letembet Ambili, Martial Sinda, Tchicaya U Tamsi, Jean Baptiste Tati Loutard, Eugène Ngoma, François Lumwamu et autre Patrice Joseph Lhoni, Légendes congolaises de l’écriture, comme toi, qui t’ont précédé, t’ouvrent les voies d’une nouvelle ère.

Tous, des écrivains, vous aurez été utiles à la Nation congolaise par vos livres, et leur rayonnement sur le monde de la culture.

Les livres qui, comme l’a écrit Djamil Saliba, ” sont, dans la Nation, le flambeau de sa lumière, la mesure de sa pensée, le critère de sa renaissance, la fine fleur de son originalité et de sa gloire”.

Adieu Dominique.

Ton collègue

Par Ouabari Mariotti

Paris 8 août 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here