Congo Brazzaville. A toi Michel Boyibanda

0
695

APPEL. Par ma voix, traduisant la généreuse volonté de nombreux mélomanes Congolais qui l’ont exprimé, sur les réseaux sociaux, nous venons te prier de bien vouloir faire une démarche, auprès des Bantou de la Capitale, aux fins d’intégrer ce grand orchestre de la musique congolaise qui continue de nous faire rêver.

Des Bantou de la Capitale, à toi, Michel Boyibanda, légende encore vivante de la rumba, nous ne pouvons rien t’apprendre.

Au sein des Bantou de la Capitale, tu as fait, quelques années passées, les beaux jours de cette formation musicale, aux côtés de Jean Serge Essou, Celestin Nkouka, Nino Malapet, Gerry Gérard, Pamelo Mounka, Moulamba Moujos, Gilbert Abangui, Saturnin Pandi qui, tous, nous ont quittés.

Les Bantou de la Capitale, orchestre mythique qui, dès 1960, a chanté, dans “Tokumissa Congo”, l’indépendance du Congo, ont plus jamais besoin d’une cure de renouvellement qui viendrait renforcer les artistes en place.

Le duo magique Michel Boyibanda et Mountouari Cosmos, associé à l’équipe choc de chanteurs actuels des Bantou de la Capitale, redonnerait à cet ensemble le nouvel élan artistique que les Congolais des deux rives du Congo attendent de cet orchestre.

Au cas où Mountouari Cosmos se serait distancé des Bantou, cet appel vaut, également, pour sa personne. Lui qui, avec Sam Mangwana et la collaboration du Député congolais Ferréol Ngassakys, venait de réussir un magnifique album où, tous les deux, ils chantent “Bondeko”.

Ecoute nous, Michel Boyibanda. Ton succès, au sein de Négro Band et du Tout Puissant Ok Jazz de Luambo Makiadi Franco ne s’est jamais effacé.

Pour le prestige de la culture congolaise, nous voudrions, bientôt, te voir sur scène, avec les Bantou de la Capitale, faire la démonstration de ta puissance artistique.

Bon vent, Michel. Et que soient surmontés, en toi, tous ces facteurs bloquants qui te lient.

Ouabari Mariotti – Membre de l’UPADS

Paris 15.11.2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here