Congo: Anatole Collinet Makosso, nouveau Premier ministre

0
245

Le président de la république, Son Excellence Denis Sassou-N’guesso a nommé à Brazzaville, par décret 2021-300 du 12 mai 2021, M. Anatole Collinet Mackosso, aux fonctions de Premier ministre, Chef du gouvernement en remplacement de M. Clément Mouamba.

Monsieur Anatole Collinet Mackosso est né en 1965. Il est écrivain et homme politique. Ancien directeur du cabinet de Mme Antoinette Sassou-N’guesso, il entre au gouvernement comme ministre de la Jeunesse et de l’Instruction civique le 17 août 2011. Il reprend le ministère de son prédécesseur, Zacharie Kimpouni, le 25 août 2011 avant d’occuper le ministère de l’Enseignement primaire et   secondaire depuis 2015.  

Originaire de la région du Kouilou, Anatole Collinet Makosso est enseignant de formation, d’abord à l’école primaire avant d’entrer à l’Université. Il met le pied à l’étrier en 1990 avec sa nomination aux fonctions de Conseiller politique du préfet du Kouilou avant de prendre la gestion du cabinet du préfet du Kouilou. De 1998 à 2011, il est Conseiller du président de la république tout en étant directeur du cabinet de la première dame.

Candidat aux élections législatives de juillet 2017, comme candidat du Parti Congolais du Travail (PCT) au pouvoir dans la première circonscription de Loandjili à Pointe-Noire. Il remporte le premier tour du scrutin avec 72% des voix. 

Le nouveau Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, est un des écrivains congolais avec plusieurs publications. Il a publié Pour Edith ; Côte d’Ivoire de l’impasse au chaos : quelle issue ? L’affaire des disparus du beach de Brazzaville ; Mise au point pour l’Histoire Mvoumvou: Ensemble levons-nous et bâtissons !Derniers mots, dernières images ; Hommage à Jean Pierre Thysthere TchicayaRDCongo : Les élections, et après ? Intellectuels et politiques posent les enjeux de l’après-transition ; Droit de regard. Témoignage d’un messager du Congo-Brazzaville.

Les écrivains qui saluent cette nomination d’Anatole Collinet Mackosso à la primature, estiment que le livre va mieux se porter.

Florent Sogni Zaou 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here