Compagnie BLANCA LI: le spectacle “ELEKTRIK” en tournée dans les Instituts français du Maroc

0
169

L’Institut français de Rabat annonce le début de la tournée du spectacle ELEKTRIK de la compagnie BLANCA LI qui sera présenté dans les Instituts français de Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir.

Le nouveau spectacle ELEKTRIK de la compagnie Blanca Li pour 8 danseurs est une création éclatante et décalée où Blanca Li concentre toute la puissance et l’énergie de la danse électro. L’électro est la danse d’une génération.

Inventée dans les années 2000 en région parisienne et elle n’a depuis eu de cesse d’évoluer, d’affûter et d’enrichir sa gestuelle.

Caractérisée par ses mouvements de bras décoiffant, la danse électro se vit par décharges, entre explosivité et précision. Blanca Li se joue de nos perceptions sonores et visuelles et nous invite à redécouvrir cette danse au gré de musiques électro aux influences baroques et industrielles. L’œil du spectateur se laisse volontiers transporter dans l’univers graphique de ces artistes complets, créant des illusions d’optique de leurs jeux de bras kaléidoscopiques, sublimées dans une chorégraphie aérienne et lumineuse signée par une des grands maîtres de la danse urbaine. Entourée d’une équipe artistique de haut vol, Blanca Li livre ici sa troisième production créée en 2018, autour de ce style urbain survolté (spectacle « Elektro Kif », 2009 et film « Elektro Mathématrix », 2015).

Avec huit interprètes devenus des références mondiales de la culture électro et une musique en partie composée par Tao Gutierrez, « ELEKTRIK » est un concentré de talents mis au service de l’électro. Le résultat est réjouissant, drôle et coloré. Un spectacle à découvrir en famille.

LA CHOREGRAPHE BLANCA LI
Blanca Li est chorégraphe, danseuse, réalisatrice et directrice d’expositions interactives. Qu’il s’agisse de performances, d’opéras, de clips musicaux ou de films, elle est à l’origine d’une immense quantité de projets : “J’aime réaliser tout ce que j’ai en tête”, dit-elle. Avec Blanca Li, tout commence et se termine dans l’énergie du mouvement et de la danse.

Extraits de presse du spectacle : « L’électro emballe sec une gestuelle frénétique des bras, qui se tordent et tournoient dans tous les sens, entre graphisme et fluidité. D’une vélocité de plus en plus folle, au point de donner des illusions d’optique, elle flirte avec la désarticulation féroce du flexing hip-hop, mais à très grande vitesse. » Rosita Boisseau, Le Monde. « Emprunte de couleurs et de positivité, cette ode à la joie va vous donner envie de danser. » Sandrine Nagbo-Elissée, Pleine Vie, 22 décembre 2017. « Ils étaient jeunes lycéens qui s’inventaient une identité à travers la danse, ils sont devenus des artistes complets et méritent ce coup de chapeau. Elektrik, qui s’intitulait originellement Elektrik Masters, risque de joliment secouer. » Rosita Boisseau, Télérama Sortir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here