Burundi : suspension de “la quarantaine obligatoire dans des hôtels choisis” pour les voyageurs étrangers

0
269

La quarantaine obligatoire au Burundi dans des hôtels choisis pour tous les voyageurs en provenance des pays étrangers dans le cadre des mesures destinées à empêcher la propagation de COVID-19 est désormais suspendue, a-t-on appris lundi à Bujumbura.

Cette décision prise par le comité national de riposte à la pandémie de COVID-19 a été annoncée par Jean-Baptiste Nzorironkankunze, secrétaire permanent au ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le SIDA.

Pour rappel, depuis la réouverture de l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura, les voyageurs en provenance des pays étrangers qui entraient au Burundi, devaient observer une quarantaine obligatoire de 4 à 7 jours dans des hôtels qui avaient conclus des “mémorandums d’entente” avec le gouvernement burundais.

“Toutefois, l’observation de la quarantaine au Burundi pour tous les voyageurs en provenance des pays étrangers, va continuer le lieu choisi par le voyageur lui-même, qui pourra opérer un choix entre son domicile ou dans un hôtel souhaité”, a expliqué le secrétaire permanent qui s’exprimait au cours d’un point de presse.

Suite aux tests COVID-19 dont les résultats seront obtenus dans un délai de 24 heures, les personnes testées positives devront se diriger directement dans un centre de prise en charge médical contre la COVID-19 installé en zone urbaine de Bwiza (centre-ouest de Bujumbura), selon la même source.

La frontière burundo-tanzanienne de Kobero reste ouverte, a fait remarquer M. Nzorironkankunze, précisant que les passagers testés positifs bénéficieront d’une prise en charge médicale, tandis que ceux testés négatifs, vont poursuivre leurs voyages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here