Brouille entre la Minusca et le gouvernement centrafricain

0
216
La Minusca, dont le mandat vient à échéance le 15 novembre, compte près de 12.000 militaires et représente une des opérations les plus coûteuses de l'ONU.

Des échanges de tirs ont eu lieu aux alentours de la résidence du président centrafricain lundi (01.11.2021) en début d’après-midi. On compte des blessés parmi le contingent égyptien de la Minusca.

Les tirs de la garde présidentielle ont blessé une dizaine de policiers du contingent égyptien de la Minusca, situé à quelques dizaines de mètres de la résidence présidentielle. Une agression condamnée par la Minusca alors que le gouvernement centrafricain réclame des explications de la part des Nations unies.

C’est à un épisode inédit et dangereux auquel les voisins de la résidence présidentielle ont assisté lundi. Mais cet incident n’est pas le premier dans la coopération difficile entre l’armée centrafricaine et la Minusca. Mais sa gravité met en lumière une irritation grandissante…

Lire la suite sur DW

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here