Bénin : une société chinoise désignée pour exécuter les travaux de construction du terminal 5 du Port Autonome de Cotonou

0
162

La société chinoise, China Harbour Engineering Co., Ltd. (CHEC), vient d’être désignée au terme d’un appel d’offres, pour exécuter les travaux de construction du terminal 5 du Port Autonome de Cotonou (PAC) au Bénin, a posté la direction du PAC sur sa page Facebook, consulté mardi par Xinhua.

Selon cette même source, l’autorité portuaire en charge de l’exploitation et de la gestion de la plate-forme a signé, jeudi dernier, avec la société CHEC, le contrat de construction de l’infrastructure.

En effet, souligne la même source, ce projet Terminal 5 du Port Autonome de Cotonou, comprend la création de 22 ha de nouveau terrain dans la mer à l’Est de la traverse actuelle, la création de deux postes à quai de 550 mètres au total et l’élargissement de la digue sud sera élargie de 359 mètres en vue de protéger l’infrastructure portuaire de la mer.

Seul port du Bénin, le Port Autonome de Cotonou est le poumon de l’économie du Bénin avec plus de 90% des échanges avec l’extérieur, plus de 60% du PIB et contribue jusqu’à 80% à la mobilisation des recettes douanières et à plus de 45% des recettes fiscales du pays.

En effet, pour booster sa rentabilité, profiter du potentiel géostratégique énorme dont il regorge et mobiliser les ressources colossales nécessaires pour sa modernisation, le gouvernement béninois a opté pour le partenariat public-privé (PPP) en déléguant la gestion du Port Autonome de Cotonou au Port of Antwerp International (PAI), filiale du Port belge d’Anvers, deuxième port européen, derrière Rotterdam.

Le contrat de délégation de gestion signé le 8 janvier 2018, s’articule autour de trois axes stratégiques : la modernisation des installations et équipements, le repositionnement ainsi que le transfert de compétences au profit du personnel local. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here