Bénin. A la cour de Sa Majesté Agoli Agbo II

0
527

TRIBUNE. Mfumu PATRICE E. LUMUMBA, éphémère Premier ministre du Congo dit Belge, avait fait une prédiction en écrivant sa dernière lettre à son épouse Mama PAULINE : “L’AFRIQUE ECRIRA SA PROPRE HISTOIRE ET ELLE SERA AU NORD ET AU SUD DU SAHARA, UNE HISTOIRE DE GLOIRE ET DE DIGNITE. NE ME PLEURE PAS MA COMPAGNE…”‘.

En tant que fils du KONGO, je me suis juré d’effacer les LARMES de Mama PAULINE LUMUMBA née OPANGO en baladant ma caméra partout en AFRIQUE et dans sa diaspora HISTORIQUE pour réécrire notre histoire COMMUNE, celle qui est faite de GLOIRE et de DIGNITE. Chaque localité parcourue me permet d’élargir ma GARNISON. Mon artillerie est LOURDE, TRES TRES LOURDE. Je peux envoyer au TAPIS n’importe quel historien qui osera SALIR la réputation de nos CHEFS.

Le ROYAUME DU DAXOME a souffert entre les mains d’historiens MALHONNETES (africains inclus) à cause de la résistance FAROUCHE que ses SOUVERAINS ont opposé aux NEGRIERS et COLONIALISTES.

Je suis à l’intérieur du palais de SA MAJESTE AGOLI AGBO, deuxième du nom. descendant DIRECT de Sa MAJESTE AGOLI AGBO 1er, petit-frère et succésseur du ROI GBEHANZIN.

Ces deux souverains, fils du ROI GLELE ont refusé d’abdiquer malgré la pression des CANONS pointés sur eux par le général DODDS.

Le ROI GBEHANZIN a été déporté en MARTINIQUE en 1894 après avoir livré d’âprès BATAILLES. J’ai retrouvé ses traces en pénétrant avec ma CAMERA dans le lieu de son INTERNEMENT.à FORT-DE-FRANCE (voir mon film LIEUX DE MEMOIRE VOLUME 5 : MADININA, LE CRI DES ANCETRES).

Le ROI AGOLI AGBO a été déporté à NDJOLE, au GABON, en 1900, soit 6 ans après son frère, avant d’être ramené au DAXOME (ou Dahomey) en tant que PRISONNIER. Il aura passé au total 25 ANS en TAULE. Quand un SOUVERAIN est privé de LIBERTE, on ne peut parler d’EXIL, mais d’INCARCERATION.

J’ai quitté l’eau pour retourner sur la terre. Depuis hier, j’effectue 270 km ALLER-RETOUR pour venir étudier à la COUR ROYALE. Sa MAJESTE AGOLI AGBO II a mis à ma disposition un véhicule et un chauffeur. Par courtoisie, je lui ai demandé de prendre le CARBURANT en charge, savoir-vivre oblige. La générosité a des limites.

Ma présence à ABOMEY ancienne capitale du ROYAUME DU DAXOME, a été annoncée aux plus HAUTES autorités de la ville par SA MAJESTE en personne. J’ai été reçu dans la plus grande dignité par les autorités CULTURELLE, SPIRITUELLE et POLITIQUE.

Je ne quitterai pas le BENIN tant que ma mission ne sera pas terminée. Ce pays m’a enfanté au CONGO.

ICI, je suis CHEZ MOI. INGETA !

Par Nysymb Lascony

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here