Les arrivées de touristes internationaux devraient croître de 4% à l’échelle mondiale en 2016

0
1080

Les experts de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) ont assuré récemment que le tourisme international a atteint de nouveaux sommets en 2015.

En effet, pour la sixième année consécutive, le tourisme a enregistré une croissance supérieure à la moyenne, conforté par des arrivées internationales qui ont progressé tous les ans de 4%, ou plus, depuis 2010.
La performance solide du secteur touristique est elle qu’elle contribue à la croissance économique et à la création d’emplois dans de nombreuses régions du monde, a indiqué en début de semaine le Secrétaire général l’OMT, Taleb Rifai. Ce qui devait inciter les pays à favoriser « les politiques soutenant la poursuite de la croissance du tourisme, notamment la facilitation des voyages, le développement des ressources humaines et la durabilité », a-t-il estimé.

Taleb Rifai pense toutefois que dans l’environnement actuel, les questions de sûreté et de sécurité prennent un relief particulier. Ainsi, assure-t-il, « devrions-nous garder à l’esprit que le développement du tourisme dépend dans une large mesure de notre capacité collective à promouvoir des voyages fluides dans des conditions de sûreté et de sécurité », peut-on lire sur le site des Nations Unies.

Par ailleurs, a relevé l’OMT, « si la demande a été forte globalement, l’on a observé des résultats contrastés dans les destinations prises individuellement en raison de fluctuations d’une ampleur inhabituelle des taux de change, de la chute des cours du pétrole et d’autres produits de base qui a fait augmenter le revenu disponible dans les pays importateurs mais baisser la demande dans les pays exportateurs, et des préoccupations plus vives concernant la sûreté et la sécurité ».

Mais il n’y a pas de raison de paniquer. D’après l’Indice de confiance de l’OMT, les voyants restent largement au vert pour 2016, bien qu’à un niveau légèrement inférieur à celui des deux années précédentes.

Selon les données recueillies par l’OMT, «les régions où l’on attend la croissance la plus forte sont l’Asie-Pacifique (+4% à +5%) et les Amériques (+4% à +5%), suivies de l’Europe (+3,5% à +4,5%). Les projections pour l’Afrique (+2% à 5%) et le Moyen-Orient (+2% à +5%) sont positives, mais soumises à un plus fort degré d’incertitude et d’instabilité.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here