AFTIAS 2.0 : Allocation de 15,5 millions de dollars pour soutenir l’intégration économique et la création d’emplois dans les pays arabes

L'objectif principal du programme est d'améliorer l'environnement du commerce international dans la région arabe et de le rendre plus efficace et inclusif

0
217

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) a organisé une cérémonie de lancement de la deuxième phase du programme de l’Initiative d’aide au commerce des États pays arabes (AFTIAS 2.0) au siège du Groupe de la Banque islamique de développement (BID) à Djeddah, Royaume d’Arabie saoudite.

L’objectif principal du programme AFTIAS 2.0, qui sera mis en œuvre sur une période de cinq ans, est d’améliorer l’environnement du commerce international dans la région arabe et de le rendre plus efficace et inclusif, de créer des opportunités d’emploi et de contribuer au développement durable du monde arabe. Le programme est principalement axé sur la facilitation de l’accès aux marchés extérieurs, la levée des restrictions sur l’offre de biens et de services et le renforcement du commerce inclusif au profit de toutes les catégories, en particulier les jeunes et les femmes, qui ont récemment souffert des effets de la pandémie de Covid-19.

La cérémonie de lancement a vu la signature d’une convention de don au profit du Programme avec t l’Organisation arabe pour le développement agricole (AOAD) et l’échange des conventions signées avec la République Islamique de Mauritanie, en vertu desquels elles ont apporté chacune un soutien financier de 1 million de dollars US  au budget du programme. Les conventions ont été signées au nom de l’AOAD par son Directeur général, S.E. Professeur Ibrahim Al-Dukhairi, et de la République islamique de Mauritanie par S.E. M. Mohamed El Amine Ould Dahabi. Le programme AFTIAS a été représenté par le Directeur Général de l’ITFC et Président du Conseil d’administration d’AFTIAS, M. Hani Salem Sonbol, qui a exprimé à cette occasion la fierté du Groupe de la BID du soutien que cette initiative a reçu de la part des dirigeants des États arabes, à travers la résolution de la 4ème session du Sommet économique arabe tenue à Beyrouth en janvier 2019. En effet, cette résolution a invité l’ITFC à préparer et lancer la deuxième phase du programme AFTIAS, en coopération avec la Ligue des États arabes et ses États membres.

M. Sonbol a également exprimé ses sincères remerciements et sa gratitude à S.E. le Secrétaire Général de la Ligue des États Arabes, M. Ahmed Aboul Gheit, pour le soutien personnel qu’il apporte au Groupe de la BID en vue de la mise en œuvre effective de ladite résolution et du lancement de la deuxième phase du programme AFTIAS avec succès et dans les meilleures conditions. Il a également tenu à exprimer ses sincères remerciements et sa profonde gratitude aux donateurs qui ont répondu à la résolution du Sommet arabe et apporté un soutien financier au programme AFTIAS 2.0, en l’occurrence l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Mauritanie, l’Algérie, l’AOAD, , la BID, l’ITFC et le Fonds de développement du commerce.

Grâce à la mise en œuvre de la deuxième phase du programme AFTIAS 2.0, les États arabes espèrent bénéficier des projets qui contribuent aux objectifs suivants :

  • Développement du commerce et de la compétitivité : pour résoudre les problèmes liés à la suppression des barrières non tarifaires, la promotion du commerce régional, l’encouragement de l’innovation et l’amélioration de la préparation technologique des entreprises de la région, ainsi qu’au soutien concernant l’accès au financement du commerce
  • Soutien à l’inclusion : en se concentrant sur les catégories aux revenus les plus faibles, en autonomisant les femmes économiquement et en augmentant la participation des jeunes au commerce.
  • Investissement régional : par la préparation des documents des projets liés à des infrastructures commerciales bancables.
  • Coopération Sud-Sud (mécanisme Reverse Linkage de la BID) : aux fins de soutenir et de renforcer les capacités des agences gouvernementales, des organisations non gouvernementales, des chambres de commerce et autres.

Recherche et sondages : soutenir les ONG et fournir les informations nécessaires pour prendre des décisions liées au programme.

Le lancement de ce programme vient également créer une plateforme qui contribue à intégrer les plans de relance économique pour contenir les effets négatifs de la pandémie du coronavirus sur le commerce de la région arabe, notamment à moyen et long terme, en traitant les problèmes de chômage, les nouvelles barrières commerciales, les difficultés à s’intégrer aux chaînes de valeur mondiales, la rareté du financement des investissements et la numérisation du commerce.

Pour sa part, S.E. Dr Muhammad Al Jasser, Président du Groupe de la BID, a déclaré dans un discours enregistré à cet occasion: « Le Groupe de la BID envisage le programme AFTIAS 2.0 avec beaucoup d’optimisme et d’espoir, surtout après la modification du document du programme pour tenir compte des besoins des pays arabes face à la pandémie à coronavirus et les aider à se remettre des effets négatifs induits à moyen et long terme, dans le cadre de la stratégie de la Banque, par le biais des phases de Rétablissement et de Relance ».

Dans son allocution, le Directeur général de l’ITFC et Président du Conseil d’administration du programme AFTIAS 2.0 a souligné l’importance de l’initiative et déclaré : « Notre réunion couronne plus de deux années de préparation, qui a commencé par la conception du document du programme AFTIAS 2.0 et son adoption à l’unanimité par toutes les parties, les partenaires et États arabes, et s’est achevée par la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation des ressources financières ». Et d’ajouter que : « Comme vous le savez, le commerce extérieur constitue un moteur essentiel de la croissance économique, en favorisant le développement et en attirant les investissements, et un grand facteur de soutien et de développement des relations entre les pays. Par conséquent, nous devons saisir l’opportunité de la deuxième phase du programme AFTIAS pour renforcer l’action arabe conjointe et unifier les visions et les intérêts économiques arabes, de sorte à faire face aux chocs potentiels des changements internationaux survenant à différents niveaux. À cet égard, je réitère mon invitation à nos partenaires donateurs de la région arabe et d’ailleurs à se joindre à cet important programme afin d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés pour relever les défis et assurer une vie meilleure aux peuples de notre région arabe ».

De son côté, S.E. Dr. Kamal Hassan Ali, Secrétaire général adjoint de la Ligue des États arabes chargé des affaires économiques, a déclaré au nom de S.E. le Secrétaire général de la Ligue : « L’initiative AFTIAS 2.0 est conforme à l’objectif principal de la Ligue des États arabes, qui est d’accroître l’intégration économique entre les pays arabes, d’améliorer les niveaux de revenu, de réduire la pauvreté et le chômage et de rendre les économies arabes plus résilients aux chocs économiques ».

Et d’ajouter que : « La deuxième édition de ce programme fournit une nouvelle plateforme et une stratégie pratique pour libérer le potentiel et mobiliser les capacités et les vastes ressources que la région possède, et s’emploie à relever les défis dictés par la pandémie. »

Il convient de noter que l’ITFC a supervisé la mise en œuvre de la première phase du programme AFTIAS entre 2013 et 2018, dans le but de soutenir le commerce dans la région arabe, lequel pâtit de faiblesses importantes par rapport à d’autres groupements dans le monde. Au cours de cette première phase, 28 projets ont été approuvés au profit de 19 pays arabes, dans divers domaines du secteur du commerce extérieur.

Au début de 2019, le Groupe de la BID a répondu à la demande du Secrétaire général de la Ligue des États arabes de mettre en œuvre la résolution du Sommet économique arabe tenu à Beyrouth en 2019, laquelle appelait l’ITFC à préparer et lancer la deuxième phase du programme AFTIAS, en coopération avec la Ligue des États arabes et ses États membres. En vertu de ce mandat, l’ITFC a préparé et adopté le document du programme AFTIAS 2.0, entre 2019 et 2020, aux fins de créer un environnement propice au commerce international dans la région arabe et de le rendre plus inclusif et efficace, et ce pour contribuer à la création d’emplois et parvenir à un développement durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here