A la cour de sa Majeste Toyi

0
143

BENIN. Chaque cour royale AFRICAINE abrite un CENTRE INITIATIQUE, c’est-à-dire, une école POLYTECHNIQUE destinée à former d’abord les serviteurs et les sujets de SA MAJESTE.

ICI, on éteint d’abord son téléphone, enlève ses chaussures avant de s’asseoir sur la natte, FERME sa GUEULE, ouvre GRANDEMENT ses OREILLES pour aspirer HUMBLEMENT les paroles de l’enseignant. On ne prend la parole que lorsqu’elle vous est accordée. Il y règne une discipline PARFAITE.

Après avoir organisé dans sa cour une GRANDE cérémonie pour me faire découvrir le GOUN-NOUKO, Sa MAJESTE TODOTE II, l’un de mes professeurs de GEOMANCIE, m’a conduit dans un autre palais, celui de SA MAJESTE TOYI, qui est l’un des gardiens de cette tradition MULTI-SECULAIRES.

LE GOUN-NOUKO est un PUISSANT masque qui ne sort qu’UNE à DEUX fois par an pour protéger les CHAMPS contre les INSECTES. C’est un rite exclusivement GOUN et YORUBA plus pratiqué au NIGERIA qu’au BENIN. A la place de PESTICIDES, produits cancérigènes, les VALEUREUX Africains utilisent un masque HAUT de plus de 2 METRES.

Le rôle du MISSIONNAIRE était de DIABOLISER nos AUTHENTIQUES SAVANTS, gardiens de nos traditions, en les qualifiant de SORCIERS pour faire de l’AFRICAIN un être FAIBLE sans REPERE.

L’EMERGENCE ne sera envisageable en AFRIQUE que lorsque la TRADITION fera partie du système éducatif.

On ne peut espérer faire pousser du PIMENT avec des graines de PAPAYE.

Avec un tel SAVOIR, je ne serai JAMAIS au chômage ni un MENDIANT. Ingeta !

Par Nysymb Lascony

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here