28ème Sommet Afrique France : Rien à changer à Montpellier

0
102
Ouabari Mariotti - Membre de l'UPADS.

OPINION. Au moins, la France a appris, à ses dépens, de manière solennelle, en présence de son Chef d’Etat, ce que les Africains lui reprochent de ses pratiques néo coloniales et paternalistes désastreuses.

Pratiques régulièrement condamnées par les démocrates, républicains et autres membres des sociétés civiles africaines.

Avec le ferme espoir que la France, pays des droits de l’homme, devra revoir, de fond en comble, la copie de ses relations avec l’Afrique et respecter, dans son vrai sens, les indépendances africaines.

Entretenir avec l’Afrique le type de rapports existant entre la France et les autres États libres du monde.

Toutes les dictatures, quel qu’en soit leur nature, leur histoire et leur posture, sont des dictatures. Elles sont à dénoncer et à isoler.

Celles d’Afrique ne sont pas exclues.

Et la France devrait les traiter comme telles.

Ouabari Mariotti

Paris 9 octobre 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here