Visite du Data-Center du Ministère des finances et du budget (Congo)

0
445

Logé dans le bâtiment du ministère des finances et du budget, le Data-center, visité vendredi 28 juin 2019, à Brazzaville, est un centre de stockage des données destiné à héberger, entre autres, les données sur le traitement électronique des dossiers et le paiement des bourses et aides scolaires des élèves et étudiants demandeurs.

Cette visite intervient 11 jours après le lancement officiel de la plateforme électronique E-BOURSES

Au cours de cette visite guidée, conduite par Guy Noël Londongo, Directeur des systèmes d’information (DSI) du Ministère des Finances et du Budget, les deux Ministres, Bruno Jean Richard Itoua, en charge de l’Enseignement supérieur, et Calixte Nganongo, des Finances et du Budget, accompagnés de la représentante du Ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, ont apprécié la fiabilité des machines et la sécurisation des données.

Ils ont eu droit, par la suite, à la présentation de la plateforme E-BOURSES, faite par Delmouth Gonzalez, ingénieur informacien à la Direction des systèmes d’information.

Les échanges autour de cette présentation se sont focalisés principalement sur les avantages de cette plateforme, notamment la bancarisation des bourses des étudiants, l’identification unique des étudiants, la maîtrise des effectifs des bénéficiaires. Ce qui évitera les attroupements des étudiants observés jusque-là devant les guichets de paie manuelle et l’encombrement des bureaux par de nombreux dossiers entassés, en attente de traitement. 

A cette occasion, le Ministre de l’Enseignement supérieur a exprimé le besoin, au nom de la collaboration interministérielle de stocker les données de son département dans le serveur du Data-Center du ministère des finances.

De même, il a souhaité que E-BOURSES prévoie une application pour l’orientation des étudiants qui, jusque-là, s’orientent par eux-mêmes après le baccalauréat. Et une autre application pour la formation, dans la perspective de l’adéquation formation-emploi, afin d’éviter le chômage des diplômés.

Sur le plan technique, cette plateforme a été un succès à mettre à l’actif des ingénieurs congolais. Mais il reste la phase opérationnelle qui consistera à satisfaire les attentes des bénéficiaires, notamment l’Administration, les étudiants et leurs parents.

Pour ce faire, la campagne de bourses au titre de l’année 2019 sera lancée au mois de juillet. La commission de traitement des dossiers sera mixte dans un premier temps : à la fois manuelle et électronique. Un mécanisme d’évaluation de ces deux modes de traitement devra être mis en place.

CMP 

LAISSER UN COMMENTAIRE