Vient de paraître : “Bannir la polygamie au Congo” de Richard Ossoma-Lesmois (Vol 2)

0
485

Que pensez-vous de la polygamie au Congo ? Un sujet qui reste d’actualité, près de cinquante neuf ans d’indépendance et de  modernisation de la société congolaise. Faut-il la bannir ou, comme certains pays l’on fait, adapter la législation de l’Etat congolais à cette réalité ?

“Bannir la polygamie au Congo”, demeure la seule alternative, et c’est le combat de la députée maire Stella Mensah Sassou Nguesso. Aussi le livre de référence de Richard Ossoma-Lesmois ne passe pas par quatre chemins, comme en témoigne le résumé  ci-après :

Les inclinations à varier des sapidités, explorer des nouveaux plaisirs, vibrer aux nouvelles émotions, casser l’ennui installé par l’accoutumance à une unique femme, séduisent les hommes. Des sensations de liberté procurées, le goût à la vie perduré. Des choix d’accomplissement social par une famille monogame ou polygame. Sans se soucier de recueillir des avis en faveur ou contre une pratique millénaire au Congo-Brazzaville, devenue par contre insupportable.

Des latitudes octroyées aux hommes se heurtent au réalisme des femmes enclines à poser des bonnes questions au sujet du foyer, de l’avenir des enfants, de la stabilité des familles. Mais aussi à revendiquer leur place dans l’émergence et la croissance. A engendrer un cadre un cadre sociétal de moins en moins inégalitaire au regard de la différence des sexes. Les femmes au Congo-Brazzaville franchissent un palier supplémentaire par rapport à la conquête des libertés. Stella Mensah Sassou Nguesso s’inscrit parfaitement dans cette catégorie.

Elue locale et parlementaire, la fille cadette du chef de l’Etat congolais porte un défi ; abolir la polygamie à l’intérieur de la société congolaise. A travers sa proposition de loi annonçant les réductions des inégalités  entre les hommes et les femmes. Des aspirations militantes conséquentes, attendues des citoyens. Un soulagement des femmes du Congo réduites à l’accomplissement par le mariage même polygamique et la procréation. Une lutte à relever les femmes contraintes à négliger leur formation professionnelle, à décrocher. Encore plus grave, à aliéner une parcelle de leur citoyenneté.

Richard Ossoma-Lesmois est juriste de formation, diplômé de l’Université de Brazzaville. Auteur d’autres ouvrages, de romans et de théâtre. Son nouvel essai augure avec force l’essor des combats des femmes au Congo-Brazzaville pour la conquête des libertés et l’appropriation de la citoyenneté.   

Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE