Tournée européenne 2017 des stars du groupe autochtone « Ndima Aka » du Congo-Brazzaville

0
486
Le groupe autochtone "Ndima Aka" du Congo-Brazzaville.

La saison 2017 de la musique de la forêt avec les stars du groupe autochtone (pygmée) a commencé le 23 avril à Paris (Centre de recherche et de formation vocale Martina A. Catella) au cours d’un stage de chants polyphoniques pygmées.

Après avoir enchanté les spectateurs, les danseurs s’apprêtent à retrouver leurs fans sur les scènes françaises et helvétiques. Comme chaque année, une série de show feront vibrer des salles de spectacle en France et en Suisse. 

Le coup d’envoi de la tournée qui a été donné le 23 Avril 2017 à Paris se prolongera jusqu’au 17 mai suivant le programme ci-après : 23/24 Avril Musée Dapper Paris – 25 Avril au 1er Mai Festival du chamanisme à Genac (France) – 2 mai, Mandapa Paris – 3 mai, Neuchâtel (Suisse) – 5 mai, Delermont (suisse) – 6 mai, Locarno (Suisse) – 8 mai, Lausanne (Suisse) – 9 Mai, Université de Lausanne – 10 Mai, Neuchâtel – 11 au 13 mai Bourgogne (France)- 14 au 17 mai, Institut Longo à Paris. Le tout, sous la tutelle du chef de la troupe, l’ethnologue Sorel Eta.

Ce que c’est que la musique pygmée Aka 

On rangerait volontiers la musique du groupe « Ndima Aka » sous la bannière des pygmées Aka qui ont depuis la nuit des temps, élaboré une tradition musicale vocale particulière : une forme complexe de polyphonie contrapuntique à quatre voix, maîtrisée par l’ensemble des membres de la communauté. La musique et la danse font partie intégrante des rituels des Aka, notamment les cérémonies accompagnant l’inauguration des nouveaux campements, la chasse ou les funérailles. Contrairement aux polyphonies savantes fondées sur la notation écrite, la tradition vocale des pygmées Aka permet l’expression spontanée et l’improvisation. Chaque chanteur peut, au cours d’un morceau, modifier sa voix pour produire une multitude de variations, donnant ainsi l’impression que la musique évolue constamment. Les chants sont généralement accompagnés par divers instruments à percussion et à cordes spécifiques à chaque circonstance. 

Cette nouvelle tournée permettra une fois de plus, au public d’Europe de découvrir l’esprit des pygmées Aka et de leur musique, dans un voyage au cœur de la forêt équatoriale.

LAISSER UN COMMENTAIRE