Pagesafrik.info

Togo : Une manifestation de l’opposition tourne au bain de sang

Ph. DR

Les autorités togolaises ont réprimé dans le sang une manifestation pacifique organisée ce samedi 19 à Lomé et dans cinq préfectures du pays à l’appel du Parti national panafricain (PNP) et de son leader Tipki Salifou Atchadam, une formation politique de l’opposition.

Les affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre et de défense, qui tentaient de les disperser à coup de grenades lacrymogènes, ont finalement tourné au bain de sang.

Des témoignages rapportés par plusieurs sites et journaux locaux indiquent que ces confrontations auraient fait plusieurs blessés et morts parmi les manifestants, notamment.

Soulignons que les manifestations qui ont eu lieu à Lomé, Sokodé, Bafilo, Anié et Kara visent à exiger le retour à la Constitution de 1992. Le PNP exige la réintroduction de la limitation des mandats présidentiels à 10 ans au plus. Outre,  l’adoption du mode de scrutin à deux tours, la recomposition de la Cour constitutionnelle et de la Commission électorale.

La veille, les autorités togolaises s’étaient opposées aux manifestations projetées par le Parti national panafricain prétextant que l’itinéraire prévu par cette formation visait à bloquer le pays.