Tenue de la 4éme session du Conseil d’Administration de la Caisse marocaine des retraites

0
555

Mohamed BOUSSAID, Ministre marocain de l’Economie et des Finances, a présidé, le 9 janvier, par délégation du Chef du Gouvernement, la quatrième session du Conseil d’Administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR) au titre du sixième mandat.  

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre a présenté ses remerciements aux membres du Conseil pour l’intérêt qu’ils portent à l’égard de la Caisse et à l’esprit de collaboration qui a marqué les travaux du Comité Permanent.

Il a également cité le rôle central de la Caisse dans la gestion des régimes de retraite du secteur public, louant ses efforts déployés pour assurer l’efficacité des prestations offertes afin de mieux servir ses usagers et ce, conformément aux Hautes Orientations Royales en la matière.

Dans le même contexte, le Président de la session a félicité la Caisse pour l’obtention d’un Certificat d’Excellence dans l’administration de la Sécurité Sociale sur la qualité des services et trois certificats de mérite pour le renforcement du système de gouvernance de la CMR ; pour la création du service de notification et de consultation par SMS et pour la certification ISAE 3402 type 1 du dispositif du contrôle interne de la gestion du portefeuille de la CMR, délivré par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale lors du Forum régional de la sécurité sociale, organisé à Addis Abeba (Ethiopie du 22 au 25 octobre 2017).

Il a exprimé aussi son appréciation suite à l’adhésion de la CMR au portail national unifié « CHIKAYA » qui permettra aux citoyens de soumettre et de suivre le traitement de leurs réclamations.

Le Ministre a rappelé également le contexte historique ayant donné lieu à des engagements contractuels entre l’Etat et la Caisse, et a souligné les résultats probants de ce mode de gestion qui a renforcé la démarche de planification stratégique adoptée par la CMR en notant que le contrat programme 2018-2020 devrait s’inscrire dans la même logique.

Ce contrat vise essentiellement à mettre en place une stratégie de digitalisation, une gestion plus efficace des ressources et l’élargissement de l’étendue des partenariats de la Caisse afin de lui permettre une modernisation de ses mécanismes de fonctionnement et de gestion.

Concernant la réforme paramétrique du régime des pensions civiles, le Ministre a insisté sur la poursuite de sa mise en œuvre progressive, soulignant que, bien qu’importante, elle reste insuffisante pour assurer la pérennité du système, ce qui impose le lancement de la deuxième phase de la réforme qui vise la création du pôle public.

Par ailleurs, le Ministre a appuyé la politique d’ouverture de la Caisse sur son environnement externe à travers des accords de partenariat et de coopération avec plusieurs institutions nationales et internationales, notamment africaines, s’alignant sur le choix stratégique de notre pays pour renforcer son positionnement dans ce continent.

Les travaux du Conseil d’administration de la Caisse ont porté principalement sur les orientations générales du projet de contrat programme entre l’État et la Caisse Marocaine des Retraites pour la période 2018-2020, qui repose sur 4 axes, à savoir : la gouvernance, le client, le système d’information et de gestion ainsi que la gestion des ressources et sur les projets du plan d’action et du budget de la Caisse pour l’année 2018.

Après débat sur les points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a achevé ses travaux par l’adoption des projets de plan d’action et du budget au titre de l’exercice 2018 ainsi que l’ensemble des projets de décisions qui lui ont été présentés.

A noter que la session, qui s’est achevée par la lecture d’un message de loyauté à Sa Majesté le Roi Mohamed VI, a vu la participation de l’ensemble des membres du Conseil d’administration, à savoir les représentants de l’Etat, des collectivités territoriales, des affiliés aux régimes des pensions civiles et militaires et des retraités.

LAISSER UN COMMENTAIRE