Spectacle : Jeux de société revient sur les planches à Rabat t à Casablanca

Un one-man-show d'une heure et demie, mêlant darija et français

0
517

Le one-man-show Jeux de Société, écrit et interprété par le comédien Jalil Tijani, revient sur les planches avec deux représentations : le lundi 28 mai à 22H00 à la salle Bahnini à Rabat, et le mercredi 30 mai à 22H au Studio des Arts vivants à Casablanca.

Le 28 mai à Rabat, Jalil Tijani jouera au profit de l’Association Jiwar Éducation et Développement, à qui il reversera la moitié de la recette. Le travail de cette association, qui lutte depuis 2002 contre l’abandon scolaire, part d’un constat: plus de 60% des élèves en situation d’abandon n’ont pas fait de préscolaire.

L’Association Jiwar s’est ainsi fixée pour premier objectif d’ouvrir des classes de préscolaire dans les écoles défavorisées du monde rural. Elle a ensuite étendu son activité dans les villes en réhabilitant l’école, en ouvrant de nouvelles classes, en développant des activités extra scolaires et en créant une école de football.

Le 30 mai à Casablanca, Jalil Tijani présentera sa dernière date estivale au Studio des Arts vivants, après le succès des deux dernières représentations (les 9 mars et 20 avril), jouées à guichets fermés. Le public casablancais en général et du Studio des Arts vivants en particulier retrouvera Jeux de Société en octobre prochain, après une nouvelle résidence de création.

Le spectacle

Un fonctionnaire prêt à toutes les contorsions pour flatter son patron et obtenir une promotion, une bourgeoise coupée de la réalité et enfermée dans sa tour d’ivoire et de commérage, un chauffeur de taxi oscillant entre clichés et éclairs de génie…

Dans Jeux de Société, Jalil Tijani dresse, à travers une galerie de personnages pleine d’esprit et de contradictions assumées, le portrait bienveillant et hilarant d’un Maroc dont l’identité évolue au gré des rencontres. Un one-man-show d’une heure et demie, mêlant darija et français.

 

 

 

 

Biographie de Jalil Tijani

De retour au Maroc après trois années fructueuses passées à l’École du Jeu à Paris, le comédien Jalil Tijani rejoint l’équipe marocaine d’improvisation, avec laquelle il multiplie les tournées, notamment à la Cigale à Paris. Il fait également ses débuts sur le petit écran dans la série française Kaboul Kitchen de Canal +, ainsi que dans Looking for Oum Kulthum, le long-métrage de la réalisatrice iranienne Shirin Neshat. Fruit d’une réflexion initiée lors de ses études en France, c’est au Maroc que le comédien écrit son premier spectacle, Jeux de Société. Sa plume aiguisée et son esprit satirique donnent vie à une galerie de personnages évoluant dans la société marocaine, imaginaires et pourtant plus vrais que nature.

LAISSER UN COMMENTAIRE