SMIB 2017 : Un brassage fraternel républicain, selon Itoua Oyona

0
356
Le SMIB passera dans des quartiers populaires comme les Plateaux des 15 ans, Moungali et autres Ouenzé.

Le vice-président du comité d’organisation du Semi-Marathon International de Brazzaville (SMIB), M. Pascal Itoua Oyona a déclaré le 08 août 2017 à Brazzaville que le SMIB est un brassage fraternel républicain en ce qu’il permet aux jeunes la matérialisation du ciment national.

Monsieur Pascal Itoua Oyona a fait cette déclaration au cours d’une conférence de presse comme cela se passe à la veille de chaque édition de cette activité sportive qui ne cesse de gagner en adhésion.

Pour le président de la Fédération Congolaise d’Athlétisme et membre du comité d’organisation, Jean Baptiste Ossié, le nombre d’inscrits est à ce jour à 741 athlètes et risque d’atteindre les quatre chiffres avant le coup d’envoi de la compétition.

Les animateurs de la conférence de presse ont ajouté que les compétiteurs viendront de plusieurs pays comme le Gabon, le Cameroun, le Rwanda, la RDC et bien d’autres. Pour le pays hôte, le Congo,  outre les coureurs de Brazzaville et Pointe-Noire, ceux qui viendront des départements seront au nombre de 120.

Abordant la question de l’itinéraire, le départ aura lieu au boulevard Alfred-Raoul et les participants devront couvrir un circuit de 21km100. Ce circuit va permettre, selon le vice-président, aux populations de vivre le SMIB parce qu’il passera dans des quartiers populaires comme les Plateaux des 15 ans, Moungali et autres Ouenzé.

Le retour au bercail

Monsieur Itoua Oyona a ajouté qu’après avoir parcouru tout le territoire national au rythme des municipalisations accélérées, le semi-marathon international de Brazzaville revient donc dans la ville capitale à l’occasion de cette 4ème édition que Brazzaville abrite en 14 ans d’existence.   Il a précisé que de ces quatorze éditions, une seule a été remportée par un Congolais en versions nationale et internationale en 2015 à Ouesso dans le département de la Sangha.

Cette édition avait été remportée par Eric Semba après avoir bénéficié d’une pour une préparation conséquente au Kenya.

LAISSER UN COMMENTAIRE