SIGFIP : la phase expérimentale du Système de gestion des finances publiques lancée à Brazzaville

0
645
Près de 150 agents de l’Etat des quatre ministères pilotes ont participé à cet atelier.

La phase expérimentale sur l’utilisation du Système intégré de gestion des finances publiques (SIGFIP), des quatre ministères pilotes, a été lancée officiellement le lundi 8 avril à Brazzaville.

Quelque 150 agents de l’Etat relevant des quatre ministères pilotes, notamment, le ministère en charge de l’Intérieur et de la décentralisation ; le ministère en charge de l’Energie et de l’hydraulique ; le ministère en charge de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat, et enfin, le ministère en charge des Finances et du Budget, ont participé à cet atelier, indique un communiqué.

« Les autres ministères et institutions seront progressivement intégrés au processus de SIGFIP, en fonction des résultats de l’expérimentation des ministères pilotes, avec l’espoir d’assurer la couverture intégrale de toutes les administrations publiques centrales, au plus tard le 30 juin 2019 », a déclaré Henri Loundou, directeur de cabinet, représentant Calixte Nganongo, Ministre des Finances et du Budget.

Pendant deux jours, les participants ont suivi tour à tour la partie théorique des enseignements assurée par le directeur de la centralisation comptable (DCC), Saturnin Ipodo-Nzingou, chef adjoint du projet SIGFIP, selon le service de communication du ministère des Finances et du Budget précisant que la partie technique a été conduite par le chef de ce projet, Marius Ikolo-Ngakosso, lequel a été assisté des ingénieurs informaticiens attitrés.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE