Le SIB ouvre ses portes à Casablanca

Le 17ème Salon international du bâtiment se tient jusqu’au 25 novembre à l’OFEC

0
3302
Salon international du bâtiment. Ph d'archives

L’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC) abrite depuis hier, la dix-septième édition du Salon international du bâtiment (SIB) sur le thème “Construire pour mieux vivre ensemble”. La Côte d’Ivoire en est l’invitée d’honneur.

Etalé sur une superficie de plus de 20 000 m², cet important rendez-vous biennal des professionnels locaux et étrangers opérant dans le secteur du bâtiment et métiers annexes se tient jusqu’au 25 novembre courant.

L’événement est organisé par le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habit et de la Politique de la ville et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE).

Considéré comme le premier Salon marocain à dimension internationale, le SIB accueille plus de 660 exposants venant de 48 pays du monde et représentant plusieurs secteurs d’activité : gros œuvre; menuiserie et fermeture; sanitaire et climatisation, finition et revêtement; matériel et outillage de bâtiment; sécurité; informatique et services; décoration; équipement électrique et systèmes intégrés; promotion immobilière, entre autres.

A l’instar des précédentes éditions, le SIB 2018 « offre une opportunité concrète aux promoteurs du projet haut de gamme et aux professionnels du secteur de mettre en scène leurs produits et services auprès d’un public ciblé», indiquent les organisateurs ajoutant qu’il permet également d’échanger et d’anticiper les besoins du marché.

En effet, en tant que plateforme de rencontres et d’échanges, il offre à ces derniers l’opportunité non seulement d’exposer leurs produits et services, mais aussi l’occasion d’échanger leurs expériences et de conclure des partenariats et/ou des contrats commerciaux importants.

Considéré par les professionnels du monde de la construction comme l’une des vitrines les plus importantes des nouvelles technologies, du savoir-faire et d’échange, « le SIB est aujourd’hui le carrefour des professionnels du bâtiment qui se rencontrent tous les deux ans pour s’enquérir des dernières innovations dans le domaine du bâtiment et des métiers annexes », souligne l’organisateur délégué du Salon, Urbacom. Cette agence, spécialisée dans le bâtiment, l’immobilier et l’urbanisme, a rejoint la task force du Salon international du bâtiment en 2006.

Selon les estimations des organisateurs, cette édition devrait drainer 182.000 visiteurs qui pourront s’informer dans de meilleures conditions sur l’actualité du secteur du bâtiment et des travaux publics qui connaît depuis ces dernières années un essor sans précédent. Au point de se hisser en tête des autres secteurs de l’économie marocaine en termes de volume des investissements réalisés au Maroc.

A noter que le SIB 2018 propose aussi un rendez-vous scientifique pour débattre des thématiques intéressantes. Ainsi, des experts de renom saisiront cette occasion pour partager leur savoir-faire avec le public et des rencontres B2B sont également au programme pour permettre justement aux professionnels de concrétiser des partenariats stratégiques, relève un communiqué des organisateurs.

Le secteur du bâtiment s’est doté depuis plus de trente ans, d’un Salon professionnel qui reflète parfaitement son dynamisme et confirme son poids économique et financier voire social dans le Royaume.

A signaler que la 17ème édition du Salon international du bâtiment est coorganisée avec la Fédération des industries des matériaux de construction (FMC) et la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP).

Cette édition, qui consacre un espace de formations liées au secteur du BTP, bénéficie du soutien d’une vingtaine de partenaires dont la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) et l’Office national des chemins de fer (ONCF).

La Chambre de commerce espagnole au Maroc, la Chambre de commerce britannique au Maroc et Tunisia export (CEPEX) figurent également parmi les partenaires du SIB.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE