Le Sénégalais Amidou Lamine Sall lauréat 2018 du Prix Tchicaya U Tam’si de la poésie africaine

0
680
Le poète sénégalais Amadou Lamine Sall. Ph: Hervé Morzadec.

Le poète sénégalais Amadou Lamine Sall a été désigné lauréat du prix Tchicaya U Tam’si, pour l’année 2018, pour son parcours intellectuel, sa qualité poétique et sa dimension humaine, a annoncé le président du Jury Mario Lucio Sousa dans un communiqué.

Né en 1951 à Kaolack et lauréat en 1991 du Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises décerné par l’Académie française, Lamine Sall est le Fondateur de la Maison africaine de la poésie internationale et il préside également aux destinées de la Biennale internationale de poésie à Dakar, au Sénégal.

La marque du poète sénégalais est essentiellement et profondément sa finesse avec l’invention d’une nouvelle métaphore au même temps sénégalaise, africaine et universelle, précise le communiqué, notant que son honnêteté avec la poésie est le compromis d’une existence pleine.

D’après le Directeur général de la Fondation Léopold Sédar Senghor, à Dakar, Amadou Lamine Sall est un poète total. Léopold Senghor a dit de lui qu’il était le poète le plus doué de sa génération. Lamine est l’un des poètes majeurs de l’Afrique francophone contemporaine.

Ayant une présence rayonnante dans des plus belles anthologies de poésie traduites en plusieurs langues, la poésie du Lamine Sall figure au programme de nombreuses universités dans le monde et son écriture fait également l’objet de plusieurs thèses de doctorat, ajoute le communiqué.

Les membres du Jury du Prix Tchicaya U Tam’si de la Poésie africaine est composé de Mário Lucío Sousa, écrivain, poète, musicien et ancien ministre de la Culture du Cap-Vert (Président), Mehdi Akhrif (Maroc), poète, Mamadou Ba (Sénégal), spécialiste de littérature africaine, Mano Melo (Brésil), écrivain, poète, philosophe et comédien, Raphaël Ndiaye (Sénégal), Directeur général de la Fondation Léopold Sédar Senghor, Vanessa Rodrigues (Portugal), journaliste, cinéaste et Mohamed Benaïssa (Maroc), Secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah.

MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE