Sénégal: La Fondation OCP va contribuer à l’amélioration de la recherche agricole

0
500

La Fondation OCP et la Fondation espagnole Mujeres Por Africa ont signé dernièrement un accord en faveur du développement du secteur agricole en Afrique, apprend-on.

L’accord a été signé en marge de la visite au siège du groupe OCP à Casablanca d’une délégation espagnole composée notamment de Ricardo Diaz-Hochleitner Rodriguez (Ambassadeur de l’Espagne au Maroc), de María Teresa Fernández de la Vega ( Présidente de la Fondation Mujeres Por Africa) ainsi que d’Anna Fumarola (Chef de projet Senior à la Fondation Mujeres).

Selon les termes de l’accord, qui devrait s’étaler sur une durée de 30 mois, il porte sur le lancement d’un projet intitulé « Femmes Unies Ensemble pour la Recherche, la Technologie, l´environnement et la Science (F.U.E.R.T.E.S). 

“Ce projet vise l’amélioration de la recherche agricole au Sénégal à travers la formation de femmes chercheuses et doctorantes sénégalaises spécialistes en agriculture durable”, indique la Fondation OCP rappelant que les deux parties sont déjà liées par un partenariat conclu en 2014 qui a permis notamment de lancer un projet visant l’amélioration des conditions de vie de 500 femmes de deux coopératives agricoles en Gambie.

A travers ce nouvel accord, la Fondation OCP et la Fondation « Mujeres Por Africa » souhaiteraient cette fois-ci promouvoir l’autonomisation des femmes scientifiques africaines par le biais de l’éducation et de la recherche, peut-on lire dans un communiqué.

Ce document indique ajoute: “l’action des deux parties sera également orientée vers la construction d’un réseau stratégique de chercheuses dans le domaine agricole en Afrique ainsi que vers la promotion du transfert des connaissances et du savoir-faire dans l’agriculture”. 

En qualité de parties prenantes à ce partenariat, il est à souligner que l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et l’Université Sénégalaise de Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niass (USSEIN) bénéficieront, par ailleurs, “d’un rapprochement qui leur permettra d’initier des liens dans les domaines de la formation et la recherche”.

La Fondation marocaine explique concrètement qu’une vingtaine de chercheuses et doctorantes sénégalaises, spécialistes en agriculture, et ressortissantes de l’USSEIN, bénéficieront de formations à l’UM6P pendant la durée de cet accord.

Des formations qui seront dispensées par des experts nationaux et internationaux de renommée dans différents domaines”.

Adrien Thyg
 

LAISSER UN COMMENTAIRE