Santé : Limogeage de la directrice générale Gisèle Marie Gabrielle Ambiero du CHU de Brazzaville

0
485
Gisèle Marie Gabrielle Ambiero, ex DG du CHU de Brazzaville

La ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, a nommé le 11 juillet 2017 à Brazzaville, Jérémie Mouyokani aux fonctions de Directeur général par intérim du CHU en remplacement  a de Gisèle Marie Gabrielle Ambiero, appelée à d’autres fonctions.

Le nouveau patron du CHU né le 27 août 1953. Il est diplômé de l’Ecole de Santé publique de l’université Libre de Bruxelles en Belgique. Avant cette nomination, Jérémie Mouyokani travaillait comme conseiller technique au ministère de la Santé et de la population.

Il est consultant et administrateur gérant du cabinet conseil, IT-Médicalis, cabinet spécialisé dans le renforcement des systèmes de santé et le développement des technologies de santé.  Selon un agent du CHU, le ministre Mikolo a eu des entretiens l’intersyndicale du CHU sur un préavis de grève.

Elle a promis aux syndicalistes que des solutions allaient être trouvées aux  différents problèmes évoqués, à savoir, le changement à la direction générale avec à la clef la nomination d’un directeur général par intérim, un appui financier pour la résolution des salaires et de la dette sociale, la mise en place d’un plan d’actions pour l’exécution des audits institutionnels, organisationnels et financiers, l’implication de l’ensemble du personnel dans la résolution de la crise sociale au CHU.

Les membres de l’intersyndicale  ont exigé le paiement des salaires comme condition sine qua non des travailleurs pour retirer le préavis de grève, le règlement de la dette sociale, notamment celle des retraités et les allocations familiales, la communication d’un calendrier de paie de salaire, la nécessité d’améliorer la communication avec la hiérarchie.

La ministre Mikolo et l’intersyndicale ont convenu de se retrouver dans quinze jours pour évaluer l’exécution des instructions du président de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE