Sam TALANIS «Les Etats Unis d’Afrique »

0
437
Sam TALANIS

Quand le Médecin et le Musicien forment un front commun pour lancer un appel à l’unité de l’Afrique, pour la création des « Etats Unis d’Afrique ».

Sous une équation très simple le Médecin + le Musicien = Didier SAMBA. Sa motivation : apprécier les œuvres africaines selon les normes propres au continent et selon les impératifs de la lutte du sous-développement et de l’unité. Créer à cette fin en Afrique – pour ne pas dire dans les Etats Unis d’Afrique – des institutions culturelles appropriées.
Dans l’album « Les Etats Unis d’Afrique », le médecin musicien SAM TALANIS s’efforce de tenir un langage qui tient au développement de la culture du continent.

La culture africaine, fidèle à elle-même et puisant aux sources profondes de sa richesse et de son génie créateur, entend non seulement défendre sa personnalité et son authenticité, mais aussi se faire l’instrument au service des populations dans l’unité de l’Afrique contre toutes les formes d’aliénation, un instrument d’un développement économique et social harmonisé. Elle réalisera ainsi la promotion technico-industrielle de l’homme d’Afrique, mais aussi un humanisme vivant et fraternel, éloigné du racisme et de l’exploitation.

Dans « Les Etats Unis d’Afrique » le message de SAM TALANIS tient à l’unité, tout comme son collègue Harold NGANGA il ya quelques mois, dans une œuvre similaire « L’indépendance africaine » Il demeure à travers ses œuvres le fervent défenseur de la culture africaine qui, il convient, notamment de s’efforcer par des mesures systématique et appropriés, d’enraciner davantage notre jeunesse dans les réalités culturelles africaines, afin qu’elle en comprenne les valeurs profondes, et pour mieux l’armer à résister à certaines manifestations culturelles démoralisatrices, tout en la préparant à s’intégrer à la masse de nos populations.

Dans cet effort de récupération du patrimoine culturel de l’Afrique, SAM TALANIS est sur la voie d’adaptation de ce patrimoine aux exigences, de la civilisation technicienne, dont l’artiste, le penseur, l’intellectuel… ont un rôle qui est de contribuer dans le cadre d’une action de masse à faire ressortir et connaître la communauté d’inspiration et le fonds commun qui constituent l’Africanité.

LAISSER UN COMMENTAIRE