Sam Mangwana : La génération actuelle ne sait pas raconter les histoires

0
580
L'artiste angolais Sam Mangwana.

« Le créateur n’est pas monotone quand il crée une œuvre, il est unique », a affirmé Sam mangwana.

« Quand on me dit qu’il y a quelqu’un qui chante comme Tabuley, Kabasélé ou joue comme Dr Nico. Je me dis que c’est faux. On peut imiter, faire semblant mais l’œuvre du créateur est toujours unique », a déclaré récemment l’artiste angolais dans une interview accordée aux Dépêches de Brazzaville.

Dans cet entretien, ce dernier a affirmé non sans regret qu’« on aura plus de  Luambo Makiadi, de Rochereau Tabuley ou Kalé. Ce sont des phénomènes parce que ce sont des gens qui, avant 25 ans, avaient déjà tout fait. Ce sont des choses qui n’existent plus aujourd’hui ».  Et pour cause, soutient-il, « la génération actuelle ne sait pas raconter les histoires parce que les anciens pouvaient raconter une histoire en 4 phrases. C’étaient des génies ».

L’Angolais qui a côtoyé des génies de la musique africaine et en a tiré une certaine expérience, a assuré que c’était une chance pour lui d’avoir vécu tout cela. « C’est pourquoi, malgré les difficultés actuelles, on fait tout pour continuer sur la même ligne », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE