S.M le Roi Mohammed VI à Brazzaville: Plusieurs accords maroco-congolais attendus en marge du Sommet sur le fonds bleu

0
3170
Brazzaville

La présence de S.M le Roi Mohammed VI au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat du Bassin du Congo devrait être marquée, au lendemain de ces Assises, par la signature de plusieurs accords de coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Congo. 
Selon la presse congolaise, le Souverain devrait mettre à profit sa présence en terre congolaise pour redynamiser la coopération entre les deux pays.
S.M Mohammed VI, qui s’est rendu en visite au Congo il y a une douzaine d’années, et le président Denis Sassou N’Guesso  devraient procéder lundi 30 avril à la pose de la première pierre de l’édification du port de pêche à Yoro à Mpila (est de Brazzaville) qui tire son nom du propriétaire du lieu où il est établi depuis les années 1950, le Sénégalais Yéro Thiam.
D’après “Les Dépêches de Brazzaville”, une réunion bilatérale serait prévue entre les experts du Maroc et du Congo dans différents domaines.
A en croire le quotidien congolais, la signature de plusieurs accords est attendue dans les domaines de l’économie, de l’industrie, des TIC, du commerce, de l’équipement, des transports et des infrastructures.
Ces accords concerneraient également l’agriculture, la pêche maritime, l’énergie, les mines, l’environnement, le développement durable, la santé, l’enseignement, la culture et la formation, la fonction publique et l’administration publique, croit savoir le journal.
Signalons qu’en 2007, les deux pays avaient signé quatre accords en vue de renforcer les relations bilatérales dans divers domaines, notamment ceux de l’éducation et de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle, de la promotion et du développement des petites et moyennes entreprises (PME) ainsi qu’un accord relatif aux services aériens.
Le 23 février 2010, le Maroc et le Congo avaient également signé un accord dans le domaine du transport maritime visant à consolider et renforcer la coopération entre les deux pays au niveau des transports maritimes.
En outre, le 12 mars dernier, les deux pays avaient signé un protocole confiant au Royaume une étude de faisabilité portant sur la préservation du Bassin du Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE