Ryanair et ses responsabilités en matière de remboursement : la Commission européenne interpellée ce matin

0
549

« Ces trois jours de grève chez Ryanair bouleversent la vie de nombreux vacanciers. L’entreprise irlandaise qui démontre autant d’irrespect envers son personnel qu’envers sa clientèle, est tenue d’indemniser les passagers en ce qui concerne les billets de vol. Mais qu’en est-il des frais de location de voiture ou de nuits d’hôtel quand le client arrive après la date prévue? La réglementation européenne en la matière n’est pas assez claire. »

C’est ce que l’Eurodéputé Marc Tarabella en charge de la Protection des consommateurs expliquera ce matin dans son interpellation à la Commission européenne.

Si vous avez acheté un package chez Ryanair avec de multiples services, vol + voiture + hôtel par exemple, la législation vous couvre relativement bien et la société irlandaise ne devrait pas échapper à ses obligations légales.

Mais pour les services pris en dehors des offres de la société irlandaise, ce qui reste la majorité des cas, le règlement européen est moins précis.

« Dans le cas qui nous occupe, le passager a droit à une indemnisation à cause du préjudice encouru. Mais la question est de savoir s’il s’agit d’un forfait couvrant l’ensemble des dommages collatéraux (comprenant donc les jours de location de nuits d’hôtel et de voiture) ou si elle n’en couvre qu’une partie; auquel cas le client devra réclamer la différence à Ryanair », explique l’Eurodéputé PS.

C’est sur ce point que porte l’interpellation de l’Eurodéputé Marc Tarabella à la Commission européenne.

A l’heure actuelle, Ryanair semble être prête à rembourser l’intégralité des billets, ce qu’elle est tenue de faire par la loi. En revanche, elle refuse de délivrer la moindre compensation forfaitaire. La réponse de la Commission européenne à l’Eurodéputé aura donc toute son importance.

« Il serait totalement inacceptable que Ryanair échappe à ses obligations envers ses clients alors qu’elle est totalement responsable du mécontentement de son personnel », conclut Marc Tarabella en charge de la protection des consommateurs européens.

Emmanuel Foulon 
PS – Parlement Européen. 

LAISSER UN COMMENTAIRE