REVUE DE PRESSE (Congo-Brazzaville) :

0
1134

En République du Congo, la Commission Justice et paix demande la lumière sur la mort d’un civil
Dans un communiqué datant du 19 septembre, la Commission Justice et Paix du diocèse de Pointe Noire, en République du Congo, dénonce des « actes de torture » et l’« assassinat » d’un civil dans une gendarmerie de la ville. La Commission Justice et Paix du diocèse de Pointe Noire, dans l’extrême sud de la République du Congo, exige que justice soit rendue à Carel Bianchini Goma. Ce Congolais a trouvé la mort dans les locaux de la gendarmerie de Tchiali, à Pointe Noire, la capitale économique du Congo-Brazzaville.
Africa.la-croix.com

SNPC: Où sont passées les recettes engrangées entre 2010 et 2015?
Les recettes générées par la vente du pétrole ont, semble-t-il, pris une direction inconnue, insinue un analyste très critique sur les antennes d’une chaîne de télévision privée: «Notre pays a engrangé d’énormes recettes. De 2010 à 2015, on a commercialisé 243 millions de barils. A peine 6850 milliards de Francs CFA ont été versés au Trésor public. Notre pétrole subissait une décote allant parfois jusqu’à 30 dollars le baril. Où est passé l’argent? Qui a-t-on déjà interpellé? Quand le président dit qu’il veut des audits des entreprises publics, il vise aussi la SNPC qui a la responsabilité de commercialiser notre pétrole. Mais, quand le président dit: allez mener les enquêtes, vous êtes sûr, aujourd’hui, que parmi les députés, il y en un qui peut se lever et aller à la SNPC pour dire: l’histoire du pétrole-là, on veut voir clair?»
La semaine Africaine

Les populations du Pool peu rassurées par les armes rendues au Congo
De nombreux habitants du Pool estiment que les armes que remettent les ex-combattants ninjas ne sont pas celles qui ont terrorisé la région pendant de longs mois du conflit armé.

Selon ces populations, les armes remises ne sont en effet pour la plupart que des fusils de chasse. Nestor Ntiété, un habitant de Kinkala explique “qu’il n’y a plus de banditisme certes, mais est-ce qu’il s’agit réellement de ces armes ?”
Voaafrique.com

La visite consolatrice des opposants à Paulin Makaya
La semaine passée, plusieurs dirigeants de la Fédération de l’Opposition congolaise et le Conseil fédéral FROCAD-IDC-CJ3M ont effectué une visite à Madibou, dans le huitième arrondissement de Brazzaville, au domicile de leur collègue Paulin Makaya, président du parti Unis pour le Congo (UPC), pour lui témoigner leur affection et gratitude après sa mise en liberté définitive par la troisième Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Brazzaville. Condamné en première instance à deux ans d’emprisonnement ferme pour «incitation aux troubles à l’ordre public», ensuite à un an d’emprisonnement pour «complicité d’évasion» liée à une fusillade à la maison d’arrêt ayant causé la mort de trois personnes en 2016, il aura passé, au total, trois ans en détention à la Maison d’arrêt centrale.
La Semaine Africaine

DOSSIER réalisé par Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE