REGARD SUR LE PASSE. 1960 – ORCHESTRE NEGRO BAND : De Kinshasa, Installation définitive à Brazzaville

0
940

Créé le 18 Novembre 1958 à Léopoldville (Kinshasa) au bar dancing « Domingo », (rue Kato – croisement avenue Belgika) l’orchestre Negro Band est composé des musiciens en majorité brazzavillois.

Il s’agit notamment de Franklin Boukaka, Michel Boyibanda, Jean-Marie Foussikou « Nezi » (chant) – Rigobert Massengo « Max » (clarinette), Denis Loubassou « Tintin » (tumbas) et Louis Nguema « Lili » (guitare accompagnement).

Deux kinois : Jean Mokuna « Baguin » (guitare solo et chef d’orchestre) et Casimir Elossala « Elo » (guitare basse)

A Kinshasa, l’orchestre Negro band fait ses premiers pas avec beaucoup de mérite au cours des années 1958 – 1959.

En 1960, après avoir enregistré à Kinshasa ses tous premiers disques sur la marque « Ndombe », Négro Band quitte la rive gauche du fleuve Congo pour s’installer définitivement à Brazzaville.

Par la même occasion, la direction de l’orchestre change de chef : Max Massengo succède à JeanMokuna « Baguin ». L’orchestre Négro Band participe à l’effervescence musicale de la ville, et obtient un très grand succès en conjuguant les apports brazzavillois par la rigueur de son style « Odemba » et le tempo OK jazz.

(Nota : l’avenue Belgika qui au Congo belge croisait la rue Kato est devenue successivement, avenue général Bangala ; avenue Bokasa ; puis avenue Luambo Makiadi, aujourd’hui)

Clément OSSINONDE

LAISSER UN COMMENTAIRE