RDC : Les évêques catholiques arrachent un «accord global et inclusif» historique

0
1359
Les élections présidentielles, législatives et provinciales se tiendront fin 2017.

Un accord de sortie de crise historique. Après trois semaines d’intenses tractations, majorité présidentielle et opposition congolaise sont parvenues à un compromis en vue de sortir la République démocratique du Congo de la crise politique. L’accord est intervenu samedi 31 décembre 2016.

Menées sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), ces négociations ont abouti à un accord qui met un terme à la crise provoquée par le maintien au pouvoir de Joseph Kabila dont le deuxième et dernier mandat a expiré le 20 décembre dernier.

Cependant, le président Joseph Kabila reste à la tête du pays jusqu’à l’élection fin 2017 du nouveau chef d’état de la RDC, selon les termes de l’accord. Lequel interdit toute modification et changement de constitution et instaure une période transitoire d’un an avec un conseil national de transition.

Soulignons que cette transition politique sera codirigée par les deux camps jusqu’à l’élection du successeur de Kabila fin 2017 et que le poste de Premier ministre revient au Rassemblement qui, en plus de diriger la nouvelle institution  a aussi obtenu la libération prochaine de certains prisonniers politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE