RD Congo: Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, placé sous mandat d’arrêt provisoire

0
792

Le célèbre directeur de cabinet du Président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, a été placé mercredi 8 avril sous mandat d’arrêt provisoire, après son audition par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Matete.

Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a été conduit « à la prison centrale de Makala en attendant la suite de l’instruction du dossier de détournement des fonds alloués au projet des 100 jours du Président de la République », a appris Radio Okapi.

Avant d’être conduit à la prison, Vital Kamerhe a été auditionné en début d’après-midi jusqu’à 17h40 par le procureur général dans le cadre des « enquêtes judiciaires sur le programme d’urgence de 100 jours du Président Félix Tshisekedi, a indiqué la chaîne d’informations des Nations Unies.

Selon la radio onusienne, « le parquet cherche obtenir de lui notamment les renseignements sur son rôle dans la passation des marchés, la procédure, le décaissement des fonds affectés aux travaux des sauts-de-mouton et logements sociaux.

Selon les sources du parquet, « le Vital Kamerhe pourra être jugé soit par un tribunal de grande instance soit par la cour d’appel ».

Dans le cas où il était définitivement reconnu coupable, lors d’un éventuel procès, le président de l’UNC encourt 20 ans de prison.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE