RD Congo : la BAD approuve une enveloppe de près de 142 millions de dollars pour appuyer la lutte contre la pandémie de Covid 19

0
184

La Banque africaine de développement a approuvé, le 23 septembre à Abidjan, un soutien financier de près de 142 millions de dollars à la République démocratique du Congo, au titre du Programme d’appui budgétaire en réponse à la crise de Covid‑19 (PABRC).

Cette enveloppe, qui comprend un prêt et un don Fonds africain de développement (FAD) respectivement de 43,6 millions de dollars et 60,6 millions de dollars ainsi qu’un don de la Facilité d’appui à la transition (FAT) de 37,8 millions de dollars, constitue un soutien important dans un contexte difficile où les indicateurs de performance économique de la RDC ont été perturbés par la pandémie.

Cet appui permettra surtout d’atténuer l’impact économique du virus afin de favoriser la relance du pays.

Selon Solomane Koné, directeur général par intérim de la Banque pour l’Afrique centrale, « la République démocratique du Congo est dans une phase de transition politique relativement apaisée et fait face à des défis, dont celui de relancer la croissance économique et lutter contre la pauvreté. Le pays a besoin d’un soutien fort et coordonné des partenaires. Cet appui contribuera à renforcer la résilience économique et sociale des populations face à la pandémie de Covid‑19. »

L’enveloppe, qui est issue de la Facilité de réponse rapide à la Covid-19 (CRF) mise en place par la Banque et dotée d’un fonds de 10 milliards de dollars, est destinée à appuyer la RDC dans sa riposte contre le nouveau coronavirus.

Les provinces de Kinshasa, Nord-Kivu, Kongo Central, Haut Katanga, Sud Kivu, Ituri et Lualaba qui regroupent l’essentiel des cas de contamination, bénéficieront d’un déploiement plus important du dispositif de riposte contre le Covid-19.

La République démocratique du Congo a enregistré, à ce jour, 271 victimes du virus, selon l’OMS, et ce pays d’Afrique centrale a subi les contrecoups économiques de la pandémie qui n’a épargné aucun pays du continent.

Dans le cadre de cette opération, la Banque africaine de développement s’est associée aux partenaires au développement comme le FMI, la Banque mondiale et l’Agence française de développement, pour mener une action concertée face à la pandémie.

En juin dernier, la Banque avait mobilisé 13 millions de dollars en faveur des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et de la RDC. L’objectif était de fournir des kits sanitaires, des kits de dépistage et des ambulances médicalisées. Il était également prévu de former des agents communautaires et de sensibiliser les populations.

Avec CP

LAISSER UN COMMENTAIRE