RD Congo: Jeanine Mabunda succède à Aubin Minaku à la tête de l’Assemblée nationale

0
1340

Jeanine Mabunda, ancienne ministre du Portefeuille (2007 – 2012), a été élue, mercredi 24, présidence de l’Assemblée nationale de la république démocratique du Congo. Seule candidate en lice, elle a obtenu 375 voix sur les 383 votants,

La députée nationale PPRD, parti politique de l’ex-chef de l’État Joseph Kabila, devient ainsi la deuxième femme congolaise à occuper ce poste de responsabilité après sa compatriote Philomène Omatuku sous le régime de Joseph Kabila Kabange.

Présentée comme une femme de conviction, d’engagement et rompue dans la gestion de la chose publique, la nouvelle présidente de l’Assemblée nationale est détentrice d’une licence en droit de l’Université catholique de Louvain  et d’une autre en sciences commerciales de l’Institut catholique des hautes études commerciales (ICHEC) de Bruxelles.

Jeanine Mabunda commence sa carrière professionnelle en 1988 à la Citibank comme responsable des relations avec les grands comptes et analyste crédits. Avant de superviser, par la suite, de 1993 à 1988,  la direction commerciale de l’entreprise Africain System (ASYT) en RDC.

De 1997 à  2000, elle devient conseillère du gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), un poste qui lui offre l’opportunité de participer aux négociations entre la RDC et les institutions  de Bretton-Wood en matière de politique de développement.

Les membres élus du bureau définitif sont :

  • Président : Jeannine Mabunda Lioko
  • Premier vice-président : Jean-Marc Kabund-A-Kabund
  • Deuxième vice-président : Boniface Banamage Nkolo
  • Rapporteur : Célestin Musao Kalombo Mbuyu
  • Questeur : Marie-Claire Alfani Machozi
  • Questeur adjoint : Innocent Unyon Vakpa Katumba Oruma.

Adrien Thyg avec ACP/Radio Okapi

LAISSER UN COMMENTAIRE