Rabat: Le 23ème Festival Jazz au Chellah tourné vers la mobilité festive

0
720

Le Festival Jazz au Chellah revient pour sa 23ème édition consécutive du 12 au 16 septembre 2018. Depuis 1996, ce festival illumine la ville de Rabat, d’abord aux Oudayas, et ensuite dans le lieu mythique du Chellah.

Tout comme ses précédentes éditions, la 23ème édition du festival Jazz au Chellah a pour principal objectif la promotion du dialogue interculturel entre le Maroc et l’Europe à travers la musique. Cette initiative de l’Union européenne est organisée en partenariat avec le ministère de la Culture et la Communication et la Wilaya de Rabat-Salé-Kénitra.

Toutefois, cette édition 2018 se distingue par une dominante stylistique des musiques itinérantes, festives et populaires, notamment le jazz manouche, la aita, le swing, les musiques sub-sahariennes.

Cette année encore et pendant 5 jours, le festival propose à son public un contenu riche, unique et inédit. Des musiciens de jazz européens de renommée internationale sont à l’affiche. Ils donneront des concerts intégrant la touche marocaine à travers plusieurs collaborations avec de grands artistes locaux.

La programmation musicale est accompagnée par des débats et des rencontres autour de l’improvisation et de la relation entre la danse et la musique, sans oublier les déambulations en ville pour faire vivre le jazz et le festival dans l’espace public, ainsi que des masters class et des cours de swing dance.

Ci-dessous, les cinq raisons qui vous inciteront à vous rendre au festival Jazz au Chellah:

Hadda Ouaki, Hafida Hasnaouiya & Ouled Ben Aguida 
Pour la première fois, ces artistes de grande notoriété au Maroc qui font l’histoire de la musique populaire marocaine dans sa dimension amazighe et aita, vont se produire au festival pour une expérience et une expérimentation inédites. 

Un jazz de fête : Musiques tziganes, fanfare, fusions 
Jazz en fusion avec les musiques tziganes de l’Europe des Balkans à l’Espagne, du Manouche au Flamenco, les rythmes africains, la aita marocaine etc.: une ambiance de fête, une ambiance fanfare, sera au rendez-vous lors de cette 23ème édition. La programmation artistique de cette année met en avant un Jazz festif et les musiques de fête marocaines…

Cours de Swing dance 
Pour les fans du Swing dance, et parce que tout le monde peut danser, des cours de Swing dance seront ouverts au public. Le Swing dance,, développé dans la communauté afro-américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 1920, en parallèle avec la musique jazz et plus particulièrement le swing. sera présenté dans les rues de la ville de Rabat.

Déambulation dans la ville 
Quand le Jazz et la ville se découvrent et se rencontrent… Le Jazz va déambuler pour donner envie aux habitants de Rabat  de faire la fête, et de faciliter la rencontre entre artistes et publics, artistes et artistes, artistes et la ville. 

Projection des concerts 
Tous les concerts seront diffusés à la place Pietri en streaming en off. Chaque concert sera projeté le lendemain sur un écran géant pour faire vivre ou revivre les moments partagés par nos artistes avec le public du festival. Grâce à ces projections, le festival Jazz au Chellah donne l’occasion à son public de profiter encore une fois du concert de la veille auquel il a pu assister ou pas, tout en s’ouvrant à un nouveau public qui aura l’occasion de découvrir le festival ou même la musique Jazz.

LAISSER UN COMMENTAIRE