Programme canadien de Master en administration publique à l’UIB – IFMV au Congo-Brazzaville

1
766

L’Ecole nationale d’administration publique du Canada (ENAP) lance, à partir du mois d’octobre 2017, un  programme de maîtrise en Administration publique à l’UIB – IFMV au Congo- Brazzaville. Une première en Afrique centrale.

Année académique 2017-2018 

Des étudiants et fonctionnaires de l’administration congolaise vont commencer dès septembre à l’Institut pour la formation aux métiers de la Ville (IFMV) – Université internationale de Brazzaville (UIB) à Brazzaville, un   programme de maîtrise en administration publique de l’ENAP, offert entièrement dans leur pays.

Les cours ont lieu dans les locaux de l’UIB, partenaire de l’IFMV, partenaires du projet. Il s’agit d’un premier programme délocalisé de l’ENAP à se tenir en Afrique centrale, après celui de l’Afrique de l’Ouest, Bénin et Mali.

Une trentaine d’étudiants et fonctionnaires vont commencer dès octobre 2017 à l’UIB- IFMV, ce  programme de « Master ». D’une durée de 27 mois, ce programme permettra à des étudiants titulaires d’une licence en Sciences juridiques, Sciences sociales  Sciences de gestion et économiques et aux  hauts-cadres ayant déjà une vaste expérience de la gestion publique de recevoir une formation diplômante de niveau supérieur de la prestigieuse ENAP du Canada.

Soulignons que le lancement, en visioconférence, a eu lieu  cet été juillet – août avec les professeurs Enoch Loubelo et Brice Arsène Mankou de l’université du littoral Côte d’opale. En présence du Ministre de l’ Enseignement, le Docteur Anatole Collinet Makosso et de M. Simon Chabot, Directeur international de l’ENAP et du responsable de la coordination du projet, M. Mathieu Carrier.

Les étudiants venant des pays de la CEMAC et d’Afrique centrale ont été aussi admis. Ceux qui ont terminé avec succès ce programme de 45 crédits se sont vu attribuer le grade de Maître en administration publique (M.A.P.). Il s’agit pour eux d’une occasion unique de recevoir, en français, une formation diplômante de l’ENAP.

Bon succès aux étudiants pour octobre 2017!

1 COMMENTAIRE

  1. Ceci semble une bonne formation, mais j’aimerais savoir comment s’est faite la sélection des étudiants quand je sais qu’ au Congo le recrutement dans des domaines professionnels se fait à base purement ethnique ; en dehors des enfants, parents et connaissances des hommes politiques, est-ce que le peuple était bien informé ???

LAISSER UN COMMENTAIRE