Prisca Espoir, la nouvelle inspiration qui fait vibrer le Gospel à Bordeaux

0
586

Bordeaux célèbre depuis quelques années, ce jeune talent qui se donne à fond dans l’œuvre de Dieu tout en procurant à son public un programme mêlant Gospel, Négro spirituel et chants populaires congolais.

Plusieurs des prestations de Prisca Espoir sont marquées, tant pour la qualité de sa voix, que par la mise en lumière de son expérience et de son talent qui pourraient bien la conduire à “sortir des ornières de l’histoire”.

En effet, son Gospel enflamme régulièrement les lieux de culte où des centaines des croyants et croyantes sont bercés par cette musique “de joie, de fête et d’espérance”. Un véritable baume dans le contexte actuel. “Le gospel, c’est un état d’esprit”: Continuer à aimer, même si les autres distillent la haine. Offrir des motifs de joie là où il n’y a que tristesse. Et le gospel est un des motifs de cette joie.

PRISCA ESPOIR est une Artiste chanteuse de la nouvelle génération du gospel africain. 

Congolaise, Prisca Espoir est née dans une famille de confession chrétienne de l’Eglise Evangélique du Congo-Brazzaville, dans laquelle son grand-père était pasteur, Prisca Espoir a grandi dans un cadre religieux où le chant a toujours été son univers. Elle a commencé à chanter dès l’âge de sept ans.

Issue du  célèbre consistoire de Ngouedi

Petite fille du directeur du célèbre consistoire de Ngouedi (Département de la Bouenza – Congo) Prisca Espoir reçois une éducation religieuse et musicale où elle se familiarise rapidement avec le gospel. A 10 ans elle chante alors dans la chorale de l’école du dimanche de Mayanguila inspirée par les chanteuses des louanges et adorations chrétiennes de l’époque. Une enfance qui a connu une influence majeure sur son parcours et sa carrière de plus de quinze ans de chanteuse :

– Adolescente, elle intègre le Cercle Biblique d’Evangélisation (CBE) de Mansimou où à 16 ans, elle devient l’une des dirigeantes et membre de la troupe vocale  “T.E.”

– En 1998 Elle s’installe en France où après plusieurs années   d’adaptation, elle fini par mettre toute sa force d’interprétation dans des chants religieux congolais, afro-américains (gospel, blues, etc..) qui transportent le public. C’est précisément le 2 février 2014, quand elle reçois comme un message du Christ “Je veux que tu chante pour moi”. Le contact était établi.

Depuis, ce sont des  concerts célébrés comme une cérémonie gospel traditionnellement ponctuée de chants spirituels, de danses, de moments de transe et de sermons.

– En 2018, elle fait partie de la chorale du Grand Cœur du conservatoire de Bordeaux. Un lieu de musique intense et vibrant où Prisca Espoir a su interpréter en toute simplicité ses gospels qui ont façonné sa manière particulière de chanter.

En 2018 c’est également la naissance de son projet professionnel (duo synthé/voix)  dans les prestations en solo, accompagnées par un chœur. Elle évolue également en studio et à l’Eglise Momotum de Bordeaux.

“Nzolele Yimbila”, titre du nouvel album de PRISCA ESPOIR

C’est depuis 2016 que Prisca Espoir travaille pour la sortie incessamment d’un album de sept chansons, (dont ci-dessous un extrait vidéo)

“NzoleleYimbila”, (“Je veux chanter” pour l’Eternel) est une imposante compilation, qui  permettra de mesurer le génie et le mystère d’une musicienne en pleine effervescence. Chanteuse de gospel et de blues, auteure, Prisca Espoir se définit à la fois par la multitude de ses talents et l’évidence de son désir d’apprendre.

Notons que Prisca Espoir est mariée depuis 2002 et mère de trois enfants. En ce mois de Novembre, prélude à la fête de la nativité, l’équipe de Pagesafrik la célèbre et que le Seigneur puisse la bénir abondamment, plus d’inspiration, d’onction pour son œuvre.

Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE