Présidentielle 2016 : Les ressortissants du Kouilou exigent la candidature de Denis Sassou N’Guesso

0
33

Les ressortissants du Kouilou résidant à Brazzaville ont exigé, le 6 février 2015 à l’hôtel de ville de Brazzaville, la candidature de Denis Sassou Nguesso à l’élection présidentielle du 20 mars 2015.

Cet exigence a eu lieu en présence de la première dame du Congo, Mme Antoinette Sassou N’Guesso et des ministres Anatole Collinet Mackosso et Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou respectivement ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, de la Jeunesse et de l’éducation civique, et ministre à la présidence chargé des Zones économiques spéciales. «Conscients de l’enjeu de l’évènement, le choix de Denis Sassou N’Guesso est un engagement qui vise à promouvoir le dialogue social et politique, et à garantir la paix sans laquelle aucun développement n’est possible, ont-ils déclaré».
Les ressortissants du Kouilou vivant à Brazzaville ont reconnu à cet effet les œuvres réalisées ces dernières années par le président de la République, veulent qu’il poursuive ses œuvres de développement à la tête du Congo.«Nous, ressortissants du Kouilou, exigeons la candidature de Monsieur Denis Sassou N’Guesso à l’élection présidentielle de mars 2016. Filles et fils du Kouilou, de jour comme de nuit, levons-nous et poursuivons notre engagement autour du président Denis Sassou N’Guesso », a dit Mme Virginie Bouéla-Bouanga qui a lu la déclaration.

Cette rencontre fraternelle et citoyenne des ressortissants de Pointe-Noire et Kouilou résidant à Brazzaville ont fait passer leur message en français, tantôt en vili, la langue du terroir, en lâchant quelques proverbes et chansons entonnés par certains sages comme président de l’assemblée, M. Mouissou Poaty, l’ancien maire de Mvou-Mvou Valentin Tchibota Goma.

En plus du soutien moral, les ressortissants du Kouilou ont remis à la première dame une enveloppe en guise de soutien à la candidature de Denis Sassou N’Guesso dont le montant n’ pas révélé.

L’épouse du chef de l’Etat a, en réponse, invité tous les ressortissants du Kouilou à se faire enrôler, à vérifier si leurs noms figurent sur la liste et à aller accomplir leur devoir civique.

LAISSER UN COMMENTAIRE