Portrait : Lisa Kissi, Étudiante et candidate aux élections locales

0
382
La candidate Lisa Elvira Hosyane Kissi.

«J’ai beaucoup lu, avec l’envie de me forger ma propre opinion, indépendamment des influences de ma famille, de mes amis, de mon entourage… Et me fondant sur la nouvelle constitution de mon pays, j’ai senti que l’heure a sonné, mais aucun des partis existants ne me donne envie de le rejoindre», a déclaré l’étudiante Lisa Elvira Hosyane Kissi à Pageafrik.

Elle s’appuie sur la nouvelle constitution congolaise qui accorde une place de choix à toutes les couches sociales congolaises. La vingtaine révolue, Lisa vient de prendre la décision de se porter candidate aux élections municipales et locales du 16 juillet 2017 dans une des circonscriptions de l’arrondissement 3, Poto poto.

Lisa Elvira Hosyane Kissi est étudiante en 2ème année à la faculté de Droit de l’université Marien NGouabi.C’est la première fois qu’elle se présente à une élection politique. Elle figure sur une liste des indépendants dans le 3ème arrondissement de Brazzaville.

Secrétaire générale adjointe de l’Union libre des élèves et étudiants du Congo, elle s’est toujours intéressée à la politique. La jeune femme ne s’est jamais sentie représentée par un parti politique traditionnel, jusqu’à sa rencontre avec le mouvement syndical juvénile : « Cela faisait plusieurs années que je m’intéressais à la politique, aux affaires publiques, mais je ne me sentais pas prête. Car j’estimais ne pas avoir assez de recul pour m’engager en connaissance de cause», a-t-elle fait savoir.

«Aucun des partis traditionnels et aucun des candidats ne m’a donné envie de voter pour lui ; il ne me restait donc qu’une solution : me présenter moi-même, en indépendante, me donnait toutes mes chances de faire entendre ma voix», soutient-elle.

 Très engagée dans la course aux locales à Poto Poto, la jeune candidate ne ménage aucun effort pour mener à bien sa campagne électorale. Ainsi, bien que parfois confrontée à certaines difficultés, Lisa éprouve tout de même un grand plaisir à aller sur le terrain à la rencontre des électeurs :

«Ce n’est pas tous les jours facile. Déjà je me lèverai tous les matins pour aller tracter sur les places publiques, coller mes affiches un peu partout. Et, qu’en parallèle je dois gérer ma page Facebook pour faire parler de moi au maximum et de mon projet sur les réseaux sociaux. Et puis les réactions ne sont pas toujours très encourageantes. Mais, à part à ces moments-là, je ne pensais pas que « faire campagne » me plairait autant. C’est super excitant d’aller sur le terrain, de rencontrer les habitants de ma circonscription et d’essayer de les convaincre du bien-fondé de mon projet», affirme-t-elle avec enthousiasme.

Lisa KISSI se déclare lucide sur la portée de sa candidature. Ce moment est une entrée en matière, un moment de communiquer de manière offensive, pour faire entendre le message de la jeunesse. Elle n’oublie pas pour autant de s’adresser aux jeunes et à ses futurs électeurs. Lisa les invite notamment à s’engager afin de rendre la vie politique plus humble et plus honnête.

Boryce Agapyth Miatoloka  

LAISSER UN COMMENTAIRE