Politique : Les observateurs nationaux déplorent les violences dans certaines circonscriptions

0
377

Les observateurs nationaux aux élections législatives ont déploré, le 3 août 2017 à Brazzaville,  les violences intervenues lors du second tour.

Dans une déclaration publiée à cet effet, ces observateurs ont souligné dans un rapport qu’en dépit de quelques dysfonctionnements constatés, le second tour des législatives s’est toutefois déroulé dans un climat de paix et de sérénité.

Le rapport a conclu que le scrutin du 30 juillet s’est globalement déroulé dans un climat de paix et de sérénité, voire dans une bonne humeur, dans les circonscriptions concernées, malgré quelques incidents constatés à Ouenzé 2 ; Poto-Poto 1 ; Zanaga, Mbon et Youlou Panga, dans le district de Kimongo.

Le document a en outre noté des cas de contestation des résultats après le dépouillement dans certains bureaux de vote.

Ainsi ont-ils suggéré au gouvernement, à la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), à la société civile ainsi que de l’administration électorale le renforcement des capacités des membres des bureaux de vote, l’organisation de la formation continue des acteurs électoraux et des délégués des candidats avant chaque scrutin et de rapprocher les bureaux de vote des électeurs.

Les observateurs nationaux ont aussi plaidé pour la réforme du système actuel de distribution des cartes d’électeurs, en vue de permettre à chaque électeur d’exercer librement son devoir civique.

LAISSER UN COMMENTAIRE