Les perspectives de croissance demeurent délicates en Afrique subsaharienne, selon le FMI

La croissance devrait gagner du terrain en 2017 et en 2018

0
441
Johannesburg (Afrique du Sud).

En Afrique subsaharienne, les perspectives demeurent délicates. La croissance devrait gagner du terrain en 2017 et en 2018, mais la croissance par habitant parviendra à peine à redevenir positive cette année pour l’ensemble de la région, et elle devrait rester négative pour environ un tiers des pays, a relevé le Fonds monétaire international (FMI).

« La légère révision à la hausse pour 2017 par rapport à l’édition d’avril 2017 des Perspectives de l’économie mondiale (PEM) tient à une modeste amélioration des perspectives de croissance pour l’Afrique du Sud, qui enregistre une récolte exceptionnelle grâce à une meilleure pluviométrie et à une augmentation de la production minière, elle-même attribuable à un rebond modéré des cours des produits de base », a souligné le FMI qui a actualisé ses chiffres publiés en avril dernier.

Le FMI a cependant noté que « les perspectives de l’Afrique du Sud demeurent délicates, vu la grande incertitude politique et la faiblesse de la confiance des consommateurs et des entreprises». De ce fait, l’institution internationale a expliqué que les prévisions de croissance du pays ont été revues à la baisse pour 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE