Pêcheurs sénégalais: “La vague à l’âme” sera diffusé le samedi 16 juin sur France 24

0
823

“La vague à l’âme”, un reportage documentaire sur les pécheurs sénégalais, réalisé par Sébastien Daycard-Heid et Bertrand Dévé, sera diffusé le samedi 16 juin à 22h15 sur la chaîne France 24.

Alors que la surpêche atteint des sommets inquiétants au Sénégal, quelles sont les conséquences pour la population de la surexploitation d’une des principales ressources économiques du pays ?

Le pays disposait jusqu’alors des eaux les plus poissonneuses d’Afrique de l’Ouest, mais la pêche illégale, les techniques de pêches interdites et la pêche industrielle sont, depuis quelques années, en train d’épuiser ses ressources marines. De 50 000 tonnes en 1965, ce sont aujourd’hui plus de 524 000 tonnes de poissons qui sont pêchés dans les eaux sénégalaises.

Faute de moyens de contrôle du gouvernement, cette surexploitation qui, satisfait l’appétit des usines de farine de poisson installées sur la côte, affecte directement les pêcheurs « artisanaux » mais aussi les populations locales qui pâtissent de la baisse d’activité.

Pour pallier ce manque, certains pêcheurs s’aventurent illégalement, à bord de leur pirogue, dans les eaux des pays voisins quand d’autres préfèrent quitter le Sénégal pour rejoindre l’Europe, devenue au fil des années une terre d’accueil pour nombre d’entre eux.

Ce sont aujourd’hui près de 500 marins pêcheurs sénégalais qui, après être passés par l’industrie de la pêche espagnole, ont posé leur sac en Bretagne, sur les quais de Lorient, Le Guilvinec, Roscoff, Saint-Vaast ou Cherbourg, afin d’exercer leur métier en France.

Derrière ce recours à une main d’œuvre bon marché en France, ces travailleurs détachés de leur pays pour un eldorado européen, sont condamnés à errer de port en port, pour subvenir aux besoins de leur famille restée sans ressources au pays. Bien plus que des migrants économiques, ils sont aujourd’hui des réfugiés écologiques.

Dans ce documentaire, Sébastien Daycard-Heid et Bertrand Dévé racontent, de Lorient à Joal-Fadiouth, l’odyssée de ces pêcheurs sénégalais.

Un webdocumentaire, en ligne dès le 15 juin, complète la diffusion de ce documentaire co-produit par France 24, Yes Sir Films et Collectif Argos et présenté par Antoine Cormery.

LAISSER UN COMMENTAIRE