Pas de petit-déjeuner jusqu’à nouvel ordre

0
493

TRIBUNE. La COTE-D’IVOIRE et le GHANA, respectivement premier et second pays exportateurs de CACAO ont décidé de bloquer leurs stocks jusqu’à l’augmentation du prix sur le marché. Evidemment, le dernier mot reviendra aux AUTRES. 

On imagine mal des gamins privés de barres de chocolat, nutella et autres produits dérivés au petit-déjeuner ou pendant le goûter en LEUCODERMIE. En prenant cette décision SALUTAIRE pour l’économie locale, les dirigeants des deux pays risqueraient de faire grincer les DENTS à BRUXELLES ou WASHINGTON. Les gamins ASIATIQUES peuvent se contenter des NEMS le matin. Ceux d’AFRIQUE ignorent souvent le goût et la saveur du CHOCOLAT, bien que leurs parents en produisent la fève. . 

Il ne faudrait pas s’étonner de l’annonce d’une INSURRECTION armée dans l’une des régions de ces pays pour déstabiliser les régimes en place. 

Les FAIBLES ne décident de RIEN, ils SUBISSENT la RAISON du plus FORT. 

Les gouvernements AFRICAINS devraient penser à acquérir le GROS champignon avant de s’aventurer sur ce terrain. Sans CHAMPIGNON il n’y a point de SOUVERAINETE. 

A bon entendeur…

Nysymb Lascony

LAISSER UN COMMENTAIRE