Ottawa pourrait utiliser les avoirs des dirigeants corrompus pour aider les alternances démocratiques

0
1323

Le gouvernement fédéral pourrait envisager de confisquer les avoirs gelés au Canada pour aider les alternances démocratiques. C’est la contre-proposition du Coordonnateur du collectif Sassoufit, une organisation qui lutte pour l’alternance démocratique au Congo Brazzaville, au Conseil mondial pour les réfugiés, un organisme financé par Ottawa et installé en Ontario.

Aider les réfugiés, c’est bien mais les aider à quoi ? La proposition de l’honorable Lloyd Axworthy du Conseil mondial pour les réfugiés de consacrer les fonds gelés vers l’aide à l’accueil nous laisse un peu sur notre faim.

Idées audacieuses contre idées audacieuses, nous proposons par la création d’une Agence Canadienne pour la Démocratie d’orienter la plus grande partie des fonds gelées des dirigeants corrompus vers l’organisation, la formation et le soutien aux alternances démocratiques dans les pays d’origine des réfugiés.

EMIGRATION MASSIVE SOUPAPE SOCIALE DES TYRANNIES

C’est l’honneur du Canada de recevoir dignement les réfugiés qui fuient les kleptocraties brutales à travers le monde mais simplement les accueillir et leur offrir un foyer c’est se priver d’une vision à plus long terme. Des cas comme les boats people de Cuba ou du Vietnam, démontrent que l’arme migratoire est l’une des stratégies préférées des régimes corrompus pour réduire la pression démographique sur leur système. Les futurs réfugiés sont souvent issus des franges les plus contestataires de la société. À défaut de pouvoir les exterminer tous mais surtout pour éviter une “contagion” de la rébellion, il est consciemment planifié par ces régimes une émigration massive. L’émigration est une soupape sociale pour les tyrannies. Le pays ainsi privé de ses brillants et courageux esprits, la dictature reprend ses droits avec acharnement.

“L’arme migratoire est l’une des stratégies préférées des régimes corrompus pour réduire la pression démographique sur leur système.”

DE RÉFUGIÉS À ÉLITES DÉMOCRATIQUES

Ces réfugiés dans les démocraties comme le Canada, n’ont pas seulement besoin d’être accueillis mais accompagnés  dans une riposte organisée et financée pour accomplir chez eux, l’alternance démocratique pacifique et l’établissement de la société démocratique.

La première aide que le Canada peut apporter aux réfugiés c’est de créer avec l’argent des dirigeants corrompus une agence pour organiser, former et aider les réfugiés à obtenir l’alternance démocratique dans leur pays d’origine. Cette Agence Canadienne pour la Démocratie permettrait aux réfugiés de sortir d’une position de victime pour devenir une partie de la solution pour leur pays. Nous proposons des attributions de financement sur projet, une aide pour la création de médias et le soutien financier, technique et logistique aux organisations de la société civile pro-démocratie.

Cette agence Canadienne pour la Démocratie va sécuriser un fond d’urgence pour l’aide aux lanceurs d’alerte dans les pays d’origine et le soutien aux activistes locaux via leur représentation au Canada.  Par exemple, sur l’Afrique centrale en général et le Congo en particulier, les activistes ont besoin de formation et de financement pour poursuivre en justice des régimes brutaux. La précarité de la vie de réfugié oblige souvent à se consacrer uniquement à la survie quotidienne et très peu peuvent consacrer du temps à la résolution de la cause même de l’exil. Cette vie de réfugié dans la peur et la résignation est tout autant une atteinte à la dignité humaine que le manque d’accueil bienveillant, le racisme et la xénophobie.

“Cette vie de réfugié dans la peur et la résignation est tout autant une atteinte à la dignité humaine que le manque d’accueil bienveillant, le racisme et la xénophobie.”

En résumé, la meilleure manière de rendre les mauvais gouvernements plus responsables c’est de les renverser pour installer une nouvelle élite plus démocratique et soucieuse des droits humains.

LA VOCATION DÉMOCRATIQUE DU CANADA

C’est par cette politique volontariste et complète que le Canada va s’affirmer comme la puissance démocratique majeure du 21e siècle.

Le Collectif Sassoufit suggère que les tribunaux canadiens disposent des pouvoirs leur permettant de saisir ces avoirs et d’autoriser des paiements aux organisations de la société civile (si elles sont « réputées, responsables et honnêtes ») via l’Agence Canadienne pour la Démocratie.

Le processus se fera par appel à soumission de projet pour le renforcement de la démocratie dans le pays d’origine et déclenchera le déblocage des fonds gelés  au profit des actions en faveur de l’alternance démocratique comme le financement et l’organisation d’élections, réellement libres et transparentes, ou le soutien aux organisations de la société civile dédiées à la défense des droits humains et à la démocratie.

Le Canada va ainsi contribuer à une accélération et un approfondissement des changements démocratiques notamment en Afrique Francophone grâce à cette idée audacieuse. Les nouvelles élites démocratiques et les états enfin démocratiques auront en retour à coeur d’approfondir l’amitié avec le Canada.

Andréa NGOMBET
GLOBAL COORDINATOR COLLECTIF SASSOUFIT
OYW AMBASSADOR.

LAISSER UN COMMENTAIRE